Monument aux morts de 14-18, ou Monument aux morts de Philippeville (Algérie)


Date : 1929
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 14-18
Type d'oeuvre :
haut-relief
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Alaphilippe, Camille (Tours 1874 - ?) ; Rigail, frères ( ? - ?)
Architecte :
Isidore Raymond (? - ?)
Inscriptions :
sur le relief : C. Alaphilippe / 1929
sous le relief : 1914 - 1918 / A NOS GLORIEUX MORTS sur plaques, sur le sol : LA VILLE DE TOULOUSE / LES RAPATRIES / A LA MEMOIRE DES COMBATTANTS MORTS / POUR LA FRANCE DONT LES NOMS / ETAIENT GRAVES SUR LES MONUMENTS / AUX MORTS D’OUTRE -MER ; sur une autre plaque : MONUMENT RECONSTITUE PAR LA / VILLE DE TOULOUSE / EN HOMMAGE AUX ENFANTS DE PHILLIPPEVILLE / MORTS POUR LA FRANCE;  sur les murs sont inscrits les noms des 5 211 morts au combat de Philippeville et de sa région.
Historique :
Le monument fut érigé place Carnot, à Philippeville. Quatre grandes plaques de bronze portaient les noms des 553 morts de Philippeville et des localités voisines.
1969 : le monument est rapatrié à Toulouse, ville jumelée avec Philippeville, et reconstitué au cimetière de Salonique. Les plaques de bronze n'étant pas parvenues à Toulouse, une copie des listes est gravée sur des plaques de marbre. Une cérémonie a lieu en mai.
Description :
Une allégorie centrale, Victoire aux ailes déployées, bras levés, cheveux au vent, plane au-dessus de la foule des soldats..
Source :
Fonds Debuisson
2002,10 mai, communication écrite de M. Bordes, Toulouse, Archives municipales
1982, relevé sur le terrain par l'équipe scientifique
Service historique de la Défense, 1H 1091-4881
2019 : communication écrite de Mme Marie-Emmanuelle Desmoulins, chargée de la protection, Conservation régionale des monuments historiques
Bibliographie :
1979, Amato, Alain, Monuments en exil, Paris, éditions de l’Atlanthrope, pp. 208-214
Identifiant :
49
Localisation à l'origine
Algérie, Philippeville, Emplacement inconnu
Localisation actuelle
Occitanie, Haute-Garonne, Toulouse, cimetière de Salonique