Monument à Eugène Schneider


Date d'inauguration : 1879
Catégorie de monument :
Grands hommes;
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, allégories : sentiments et abstractions
Type d'oeuvre :
statue ; groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Chapu, Henri (Le Mée, Seine-et-Marne 1833 - Paris 1891)
Personnage(s) représenté(s) :
Schneider, Eugène (Bidestroff 1805 - Paris 1875)
Architecte :
Sedille Paul (1836-1900) (? - ?)
Inscriptions :
sur le socle, à l’avant, sur la plaque : A / EUGENE SCHNEIDER / LE CREUSOT / MDCCCLXXVIII
en bas du socle, à gauche : HENRI CHAPU STATUAIRE ; à droite PAUL SEDILLE ARCHITECTE
sur les côtés : les dates d’Eugène Schneider : MDCCCV / MDCCCLXXV
sur le socle, à l’arrière : LES / OUVRIERS ET HABITANTS / DU / CREUSOT / A / EUGENE / SCHNEIDER / SOUSCRIPTION PRIVEE / 1878
Historique :
Commande de la famille Schneider.
Le choix de Chapu est-il du à l'influence de son ami l'architecte Paul Sédille ?
Les Creusotins et la Ligue française de l'enseignement aux enfants des écoles laïques participent à la souscription.
1878 : le monument figure à l'Exposition universelle, dans le pavillon du Creusot
1879 : 10 août, inauguration par Ferdinand de Lesseps sur la place principale du Creusot.
1982 : déplacé à l’angle Sud-Est de la place Schneider.
Description :
H. 3,25 m. Sur le piédestal un groupe composé d’une mère désignant le bienfaiteur à son fils, jeune forgeron, torse nu et en sabots, une paire de tenailles à la main. Le groupe représente ainsi une allégorique de la Reconnaissance : "première image réaliste d'un ouvrier dans la sculpture française" (Ph. Durey, 1986, p. 362)
Oeuvres en rapport :
esquisse plâtre d'Eugène Schneider (H. 0,17), Valenciennes, musée des Beaux-Arts ; réduction plâtre (H.1,04m), Le Mée, musée Chapu ; marbre, famille Schneider esquisse plâtre de La Reconnaissance (H. 0,72), Copenhague, Ny Carlsberg Glyptotek ; modèle grandeur (H. 2,30), Le Mée, musée Henri Chapu Dessins musées de Melun et du Mée ; musée Bonnat, Bayonne ; Musée du Louvre Réduction du monument entier, bronze et marbre (H. 0,73), Le Creusot, écomusée du Creusot-Montceau
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
1984, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
2004, communication écrite de Roger Cabaton, Académie François Bourdon, Le Creusot
Bibliographie :
1924, Bourgogne et territoires voisins, Guide Bleu, p. 233
1986, Durey, Philippe « XII, Le Réalisme », « L’enchevêtrement des styles », La Sculpture française au XIXe siècle, Paris, Grand Palais, RMN, fig. 396 ,p. 362
1993, Baillet, François, Duband, Guy, Le Creusot, sites et monuments, tome 1
1995, Héran, Emmanuelle, “Les monuments publics du Creusot”, dans le catalogue, février-mai
1995, Paris musée d’Orsay, juin-novembre, Le Creusot, Ecomusée, “Les Snchneider, Le Creusot, une famille, une entreprise, une ville (1836-1960)”
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare & Martin, p. 507
2020, Meunier, Dalou, Rodin… les sculpteurs du travail, sous la direction de Champy-Vinas, Cécilie,  Bertran Cécile, Nogent-sur-Seine, musée Camille Claudel, Dominique Ghesquière, p. 58-61, fig. 1, cat. 22, 23, 25
 
Identifiant :
4773
Localisation à l'origine
France, Bourgogne-Franche-Comté, Saône-et-Loire, Le Creusot, vers l’église Saint-Laurent
Localisation actuelle
France, Bourgogne-Franche-Comté, Saône-et-Loire, Le Creusot, place Schneider, proche de l’église