Monument de Sidi-Brahim


Date : 1898
Catégorie de monument :
Commémorations de l'Histoire
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Dalou, Aimé-Jules (Paris 1838 - Paris 1902)
Fondeur :
Thiébaut Frères (? - ?)
Inscriptions :
La France grave les dernières paroles de Duterte : “Camarades défendez-vous / jusqu’à la mort”
AUX HEROS DE SIDI-BRAHIM - 1845
Historique :
1893 : consitution d’un comité et lancement d’une souscription pour ériger un monument en souvenir des combats de 1845-46 au cours desquels le colonel de Montagnac avec une poignée de soldats, entourés par 3 000 Arabes, refusèrent de se rendre.
1898 : inauguration le 1er décembre.
1966 : la statue de la France est réemployée dans un nouveau monument à Périssac, en Gironde, inaugurée le 10 juillet.
1967 : Couve de Murville, ministre des Affaires Etrangères, tente de faire rapatrier la Renommée, mais elle est conservée par la ville d’Oran, le monument étant réaménagé en monument à Abd el Kader.
1968 : le retour de La Gloire ailée est refusée car elle couronne le portrait de l'émir Abd el Kader.
Description :
H. 16 m. La Renommée porte un couronne de laurier et un rameau de chêne, symboles de gloire et de vertu civique. Au pied de l’obélisque, la France tient un drapeau. L’obélisque est en pierre de cassis.
.
Oeuvres en rapport :
étude en plâtre de la Renommée (h. 0,54 cm), Paris, Petit Palais
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
Bibliographie :
1916, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. II, p. 12
1979, Amato, Alain, Monuments en exil, Paris, éditions de l'Atlanthrope, pp. 163-172
Identifiant :
4814
Localisation à l'origine
Algérie, Oran, place d'Armes
Localisation actuelle
Nouvelle-aquitaine, Gironde, Perissac, route de Libourne, carrefour route de Guitres et de Galgon