Fontaine du Titan


Date : 1893
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, fontaine
Type d'oeuvre :
fontaine
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Injalbert, Jean-Antoine (Béziers 1845 - Paris 1933)
Inscriptions :
signé et daté : 1892
Historique :
1878 : l’oeuvre en plâtre est refusée par l’Académie comme envoi de 4e année de la Villa Médicis, sous prétexte qu’un groupe en marbre s’impose et qu’un plâtre destiné à être réalisé en bronze est inacceptable. Grâce au soutien de Lenepveu, le groupe est accepté comme envoi supplémentaire.
1882 : Injalbert transforme le groupe qu’il a exposé en 1879 en supprimant le génie et en agrandissant la sphère céleste.
1883 : achat par l’Etat au Salon pour être traduite en bronze. L’installation est prévue sur la terrasse de Saint-Germain-en-Laye.
1884 : le ministre de l’Instruction publique refuse d’accéder à la demande de la ville de Béziers de se voir attribuer le Titan. Injalbert exprime sa profonde déception. Le conseil municipal persiste et crée un comité au mois de novembre qui ouvre une souscription publique.
1885 : le 17 mars, le Titan est attribué à la ville de Béziers à condition qu’il forme le motif principal de la fontaine monumentale qui doit être exécutée d’après le projet d’Injalbert. La statue arrive à Béziers au mois de décembre.
1886 : signature d’un traité avec Injalbert en septembre. Le projet s’élève à 50 000 francs. La souscription publique ne produit que 12 000 francs, le conseil municipal vote la poursuite de celle-ci.
1887 : l’emplacement définitif est arrêté au plateau des Poètes. Le projet est modifié avec ajout de deux enfants sur la face postérieure.
1888 : ouverture du chantier rapidement interrompu par l’arrêt des blocs de marbre à la frontière italienne.
1890 : arrivée des blocs de marbre au mois d’août.
1893 : achevée l’année précédente, la fontaine est inaugurée le 14 juillet. Le coût total s’élève à 90 518 F.
1942 : le bronze est réquisitionné pendant la guerre, il est démonté et caché dans les établissements Valette et Rouanet puis réinstallé à la Libération.
Description :
La statue d’Atlas est en bronze, le bassin inférieur avec des cariatides est en marbre. H. 15 m.
Expositions :
1884, Paris, Salon (SAF), n° 3626
Oeuvres en rapport :
1879, Paris et Rome, modèle 1883, Paris, Salon, modèle, n° 3782
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, photographie Antoinette Le Normand 1980-149-8A ; 150-16A et 17A
1985, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
1991,Base Mérimée, ministère de la Culture
1995, Forjat, Sophie, La sculpture dans l’espace public à Béziers de 1870 à nos jours, mémoire de maîtrise, Montpellier III, pp.44-50
Bibliographie :
1991, Vanderspelden, Jean-Pierre, Jean-Antoine Injalbert, statuaire, 1845-1933, Béziers, musée des Beaux-Arts, pp. 53-57
Identifiant :
4956
Localisation à l'origine
Occitanie, Hérault, Béziers, jardin des Poètes
Localisation actuelle
Occitanie, Hérault, Béziers, jardin des Poètes