Monument à l’architecte Alphand


Date : 1899
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Dalou, Aimé-Jules (Paris 1838 - Paris 1902)
Personnage(s) représenté(s) :
Alphand, Jean-Charles-Adolphe (Grenoble 1817 - Paris 1891)
Architecte :
Formigé Jean-Camille (1845-1926) (? - ?)
Inscriptions :
sur le piédestal, face principale : ALPHAND / DIRECTEUR DES TRAVAUX / DE PARIS
sur le piédestal, face arrière : ALPHAND / 1817 1891 / SES AMIS SES ADMIRATEURS ONT ELEVE CE MONUMENT / AVEC LE CONCOURS DE LA VILLE DE PARIS, / DU DEPARTEMENT DE LA SEINE ET DE L’ETAT
Historique :
1891 : au lendemain des funérailles d’Alphand, un comité se forme pour lui élever un monument commémoratif. Mesureur, ancien président du conseil municipal, en accepte la présidence. Dalou est chargé de l’exécution du monument pour lequel on cherche longtemps un emplacement. On attribue généralement à la seule générosité des travailleurs municipaux le monument, mais en réalité, la souscription touche une grande variété de Parisiens qui reçoivent pour 20 francs un buste en terre cuite d’Alphand et pour 100 F, un bronze. Dalou fait don de sa collaboration pour le monument érigé en l’honneur de son ami et collègue.
1899 : 14 décembre, inauguration. Il a coûté 80 000 francs.
Description :
Autour du piédestal son représentés quatre des principaux collaborateurs et amis d’Alphand. A droite, Huet, ingénieur qui occupait les fonctions de sous-directeur des travaux de Paris, et Dalou le sculpteur. A gauche, le peintre Roll et Boucard qui secondait Alphand pour les travaux d’architecture, l’organisation des fêtes et qui a hérité de la plus grande part de sa succession administrative. Les bas-reliefs symbolisent les travaux d’Alphand au cours de sa carrière : les ouvriers de la pierre, la décoration et l’entretient des promenades et jardins de la ville. Le monument est en pierre d’Echaillon..
Oeuvres en rapport :
Esquisses en terre cuite, Paris, Petit Palais Réduction en bronze du sculpteur, h. 0,27 m, Louisville, J.B. Speed Art Museum Réduction en bronze de l’ingénieur, h. 0,26 m, Paris Petit Palais Buste en plâtre d’Alphand par Dalou, Paris, Petit Palais
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
Bibliographie :
1916, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. II, p. 12
1973, Kjellberg, Pierre, Le guide des statues de Paris, Paris, La Bibliothèque des Arts, 2e édition en 1988 (Le nouveau guide des statues de Paris) Paris, La Bibliothèque des Arts
1986, Chevillot, Catherine, « VII, 1 Le socle », "Pourquoi tant de sculptures ?" La Sculpture française au XIXe siècle, Paris, Grand Palais, RMN, p. 242-251, fig. 275
1989, Hargrove, June, Les Statues de Paris Paris, éditions Albin Michel, p. 164, 166, 172, 174, 231, 232, 250, 253
2013, catalogue d’exposition Jules Dalou, sculpteur de la République, Paris, Petit Palais, p. 120-135, n° 73-85
Identifiant :
5186
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Seine, Paris, 16e arr., avenue Foch
Localisation actuelle
Ile-de-France, Seine, Paris, 16e arr., avenue Foch