Monument aux morts de 14-18


Date : 1930
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 14-18
Type d'oeuvre :
ensemble
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Bourdelle, Emile-Antoine (Montauban 1861 - Le Vésinet 1929)
Architecte :
Fournier Marcel (Montceau-les-Mines 1889-1949) (? - ?)
Historique :
1918 : le 17 novembre une délibération du conseil municipal de Montceau-les-Mines crée une commission pour l’érection d’un monument commémoratif. Outre le maire, on y trouve des conseillers “citoyens”.
1919 : signature, le 30 septembre, du contrat d’un montant de 250 000 F. pour la livraison du monument le 30 décembre 1920. Bourdelle entreprend très vite des recherches pour la décoration des quatre faces et la forme générale, allant jusqu’à descendre dans la mine lors d’un séjour à Montceau. Il tient à concilier sa liberté d’expression et la réalité sociale de la ville pour laquelle il oeuvre. Mais la durée des travaux s’explique par l’existence de certaines difficultés : un mauvais état de santé du sculpteur à partir de 1923, des rapports ombrageux avec la direction de la société des mines de Blanzy et la municipalité de Montceau-les-Mines qui cherchent à imposer leurs prétentions esthétiques et moralisantes. La réalisation est freinée volontairement par Bourdelle mais durant dix ans les échanges épistolaires sont toujours actifs et l’irritation mutuelle croissante.
1930 : inauguration le 12 octobre
Description :
Le haut du monument forme une lampe sommitale qui évoque la lampe de sécurité du mineur mais également la lampe funéraire antique puisque le monument est dédié aux mineurs morts à la guerre..
Oeuvres en rapport :
Maquette au musée de Montceau-les-Mines Modèle du relief au musée Bourdelle, Paris
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
1984, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
2003, 2 novembre, communication écrite de M. Frédéric Lagrange, Président de l’Association La Mine et les Hommes - Musée de la Mine (Blanzy)
Archives du musée Bourdelle, dossier Monument aux morts de Montceau-les-Mines
1988-1990, Curtis, Penelope, E-A Bourdelle and monumental sculpture, Thesis, Courtauld Institute of Art
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat., p. 44
www.memorialgenweb.org
monumentsmorts.univ-lille3.fr
2015, Briet, Florence, La Femme dans les monuments aux morts de la Grande Guerre en France, Mémoire de master 2, Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, sous la direction de Claire Barbillon, Vol. 2, fig. 51, p. 20
Bibliographie :
1986, Régnier, Suzanne, “Montceau-les-Mines. Le monument aux morts d’Antoine Bourdelle ou une mine, une ville, un artiste et 12 ans d’incompréhension mutuelle”, in La Physiophile (bulletin de la société savante de Montceau-les-Minees), n°104, juin, pp. 19-49
1988, Becker, Annette, Les Monuments aux morts : mémoire de la Grande Guerre, Paris, éditions Errances
2014, Choubard, Alain, L’Histoire des 500 plus beaux Monuments aux morts de France, collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, éditions Christine Bonneton, novembre, p. 183
Identifiant :
533
Localisation à l'origine
Bourgogne-Franche-Comté, Saône-et-Loire, Montceau-les-Mines, place de l’Eglise Notre-Dame
Localisation actuelle
Bourgogne-Franche-Comté, Saône-et-Loire, Montceau-les-Mines, place de l’Eglise Notre-Dame