Cénotaphe provisoire


Date : 1919
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
cénotaphe
Matériaux :
plâtre
Sculpteur(s) :
Mare, André (Argentan 1885 - ? 1932)
Inscriptions :
sur le cartouche : AUX / MORTS / POUR LA / PATRIE
Historique :
1919 : l’équipe des camoufleurs (artistes-soldats), regroupés sous le terme de "Fédération française des Artistes mobilisés", se voit confier, sous la direction d’André Mare, Louis Süe et Gustave Louis Jaulmes, les décorations des Champs Elysées et de l’Arc de Triomphe pour la cérémonie du 14 juillet. Mare est chargé de la réalisation du cénotaphe provisoire. Le projet d’une voie triomphale était en germe depuis le début de l’année. Les architectes Lavard, Patout, Noël, Mardley et le sculpteur Landowski étaient chargés du projet, mais il est refusé par manque de temps vue son ampleur. La fabrication du cénotaphe a lieu dans l’atelier du sculpteur Sartorio à Montparnasse. Dans la nuit du 13 juillet, vers minuit, on réalise le déplacement du cénotaphe, pendant près de sept heures.
Description :
Des Victoires ailées sont visibles sur les quatre faces du cénotaphe..
Source :
Fonds Debuisson, inaugurations.
Centre d’Archives d’architecture du XXème siècle/Institut français d’architecture
Fonds Süe 030 Ifa 30/01, Echos de la presse 1911-1920, boîte n°2
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat., p. 147
Bibliographie :
1993, Camard Florence, Süe et Mare et la Compagnie des Artistes français, Paris, les éditions de l’Amateur
1998, André Mare, Cubisme et camouflage 1914-1918, musée municipal de Bernay
Identifiant :
5472
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Seine, Paris, 8e arr., place de l’Etoile