Monument à Emile Verhaeren


Date : 1927
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
buste
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Scrouvens, César (Anvers 1884 - Bruxelles 1972)
Personnage(s) représenté(s) :
Verhaeren, Emile (Saint-Amand 1855 - Rouen 1916)
Architecte :
Ollivier (? - ?)
Inscriptions :
sur le piédestal, à l’avant : EMILE / VERHAEREN / POETE BELGE / NE A ST AMAND LE 21 MAI 1835 / MORT ACCIDENTELLEMENT / A ROUEN / LE 27 NOVEMBRE 1916
plus bas : OFFERT A LA / VILLE DE PARIS / PAR LE COMITE / FRANCO BELGE / EMILE VERHAEREN
Historique :
1925 : demande d’emplacement formulée par le comité pour l’érection d’un monument à Verhaeren . Le buste est un don à la ville de Paris, qu’accepte le conseil municipal. L’oeuvre est conservée dans les collections artistiques de la ville en attendant d’être placée. En août, le comité propose de placer le buste dans le parc Monceau, en pendant du buste de Maupassant.
1926 : L’administration des Beaux-Arts mène alors une étude. Le service d’architecture est chargé de réaliser une autre étude car il y a trop d’oeuvres au parc Monceau. De plus, d’après les photographies, le buste semble devoir être installé devant un mur. Le square Monge semble répondre à ces exigences. La cité universitaire paraît également convenir. Une autre idée est proposée : le square Constatin-Pecqueur. Finalement, en octobre, après de longues réflexions, le square Saint-Séverin apparaît au “Comité Technique et d’Esthétique” et au conseil municipal comme l’endroit le plus approprié. Une lettre du président du comité à Verhaeren indique qu’une fête pour le dixième anniversaire de la mort du poète est prévue le 27 novembre.
1927 : le 7 février, le décret d’hommage public est proclamé. Le 10 novembre, le monument est inauguré en présence d’un représentant du roi de Belgique et d’Herriot, ministre de l’Instruction publique.
Pendant la seconde guerre mondiale, le buste est déboulonné par les allemands. Puis, il est de nouveau installé.
Description :
Sur la face principale, on peut voir les armes de Belgique et sur les faces latérales, d’un côté les armes d’Anvers et de l’autre les armes de Rouen (ville où il est mort). H. 0,63 m.
Source :
Fonds Debuisson
Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, Conservation des Œuvres d'Art Religieuses et Civiles, dossier VERHAEREN
Archives de Paris VM92 8
1979, Lanfranchi, Jacques, Statues de Paris, thèse de doctorat de IIIe cycle, sous la direction de Maurice Agulhon
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat., pp. 195-196
Bibliographie :
1973, Kjellberg, Pierre, Le guide des statues de Paris, Paris, La Bibliothèque des Arts, 2e édition en 1988 (Le nouveau guide des statues de Paris, Paris, La Bibliothèque des Arts)
1989, Hargrove, June, Les Statues de Paris,Paris, éditions Albin Michel, pp. 285, 290, 303
Identifiant :
5679
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Seine, Paris, 5e arr., square Saint-Séverin
Localisation actuelle
Ile-de-France, Seine, Paris, 5e arr., square André-Lefèvre, devant l’église Saint-Séverin