Monument aux morts de 1914-1918


Date d'inauguration : 1933
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 14-18
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Déchin, Jules (Lille 1869 - Paris 1947) ; Hannaux, Emmanuel (Metz 1855 - Paris 1934)
Architecte :
Giraud Henri (? - ?)
Inscriptions :
A NOS MORTS
Historique :
1922 : décision d’ériger un monument
1923 : les trois équipes gagnantes du concours sont : Giraud et Loupot, architectes-experts à Vouziers et Dechin, statuaire : premier prix ; Hannaux et Bans, architecte : deuxième prix ; Peynot et Besse : troisième prix. Mais, faute d’unanimité, le concours est repoussé.
1926 : Giraud écrit à plusieurs reprises pour demander des nouvelles de ce projet.
1930 : Bieller, secrétaire de l’Association des Mutilés et Anciens Combattants de la Région de l’Est, propose la création d’un nouveau comité communal pour l’érection d’un monument. Le Secrétaire local du Souvenir français, Jules Ponce, se mobilise également pour l’érection d’un monument, déplorant que Sarreguemines en soit dépourvu “alors que partout, dans les moindres villages, des monuments de ce genre ont été construits”.
1932 : Sous la direction du maire, M. Nominé, le site du futur monument, après avoir fait l’objet d’âpres débats liés à la question confessionnelle, est retenu, il est également décidé que l’inscription serait limitée à “A nos morts de la guerre 1914-1918”, la liste alphabétique des noms des morts (229) étant scellée dans un tube de fer à l’intérieur. Sous la direction de l’architecte Giraud, les lauréats classés premiers et deuxièmes s’unissent pour soumettre un projet commun. La première proposition iconographique comprend la ville de Sarreguemines offrant des palmes à ses morts, une deuxième montre la France accueillant dans ses bras la Lorraine retrouvée. Le projet retenu est finalement une Renommée immortelle tenant deux couronnes, avec, en bas, une allégorie de la ville. Après des débats, elles sont accompagnées par une plaque avec la simple inscription : A NOS MORTS. Il est accepté le 29 décembre.
1933 : inauguration le 22 octobre
Description :
Allégorie de la ville et Renommée immortelle en bronze au sommet..
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
2003, Mathias, A., La statuaire publique en Alsace et Moselle : enjeu de l’affrontement franco-allemand 1870-1950, mémoire de D.E.A., Université Paris I
2004 : communication écrité de M. Hemmert, archiviste municipal
2015, Briet, Florence, La Femme dans les monuments aux morts de la Grande Guerre en France, Mémoire de master 2, Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, sous la direction de Claire Barbillon, Vol. 2, fig. 206, p. 75
Bibliographie :
1999, Kidd, William, Les monuments aux morts mosellans de 1870 à nos jours, Metz, éditions Serpenoise
Identifiant :
694
Localisation à l'origine
France, Grand-Est, Moselle, Sarreguemines, place du Général Sibille
Localisation actuelle
France, Grand-Est, Moselle, Sarreguemines, place du Général Sibille