Monument aux morts de 14-18


Date : 1931
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 14-18
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Jaggi-Couvert, Luc (Termignon-la-Vanoise 1887 - 1976)
Inscriptions :
AUX ENFANTS DE / TERMIGNON / GLORIEUSEMENT TOMBES / POUR LA PATRIE / LA COMMUNE RECONNAISSANTE / 1914-1918
Historique :

1930 : janvier initiative de Médart Floret.
La mère du sculpteur genevois, Luc Jaggi, est native de Termignon. L'artiste accepte d'exécuter le monument mais en offrant son oeuvre à la commune.
1930 : 1er juin, le conseil municipal approuve le projet d'une statue en bronze représentant une
pleureuse au costume local. Monument pacifiste
Devis de 46 000 F plus 10 000 F de frais d'inauguration. Emplacement choisi, une placette à l'entrée du village en venant de Chambéry.
1931 : 26 avril, inauguration
Description :
Le modèle est une villageoise du nom d'Eugénie Martin.
Socle en pierre d'Aussois exécuté par un carrier.
Pour Gilbert Gardes, Luc Jaggi "suggéra que cette humble femme pouvait à elle seule endosser la douleur de la Savoie, montrant combien une figure laïque peut recéler de sacré". p. 247
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d'Orsay
www.memorialgenweb.org
monumentsmorts.univ-lille3.fr
2015, Briet, Florence, La Femme dans les monuments aux morts de la Grande Guerre en France, Mémoire de master 2, Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, sous la direction de Claire Barbillon, Vol. 2, fig. 89, p. 35
Bibliographie :
1996, Gardes, Gilbert, Histoire monumentale des deux Savoies, Mémoire de la montagne. I -  Lyon, éditions HorvatH, n° 72,  p. 247
2014, Choubard, Alain, L’Histoire des 500 plus beaux Monuments aux morts de France, collection Les 500 plus beaux, Clermont-Ferrand, éditions Christine Bonneton, novembre, p. 188
2014, Les Corses et la Grande Guerre, Corte, Musée de la Corse, 21/6/14 – 28/3/2015, commissaires Sylvain Gregori et Jean-Paul Pellegrinetti, p.78-79 (Yann Lagadec)
Identifiant :
7084
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Savoie, Termignon, au pied de l’escalier menant à l’église