Monument commémoratif de 1870, ou Monument des mobiles de la Charente, ou La France vaincue


Date : 1901
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 1870
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Verlet, Raoul (Angoulême 1857 - Paris 1923)
Architecte :
Bauhain Edouard (1864-1930) (? - ?)
Historique :
Placé à deux emplacements successifs dans le square de l’Hôtel de ville. A l’origine il était adossé aux vestiges du château, côté rue Marengo.
Le monument a été plusieurs fois restauré, l’épée de la France armée ayant été brisée à plusieurs reprises.
Oeuvres en rapport :
Esquisse en plâtre au Musée des Beaux-Arts d’Angoulême
Source :
Fonds Debuisson
2012, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Identifiant :
971
Localisation à l'origine
Nouvelle-Aquitaine, Charente, Angoulême, square de Marguerite-de-Valois, adossé à l’Hôtel-de-Ville, à côté du 8, place Bouillaud
Localisation actuelle
Nouvelle-Aquitaine, Charente, Angoulême, square de Marguerite-de-Valois, adossé à l’Hôtel-de-Ville, à côté du 8, place Bouillaud