Aubigné, Agrippa d'

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Agrippa d'Aubigné naît en 1552 dans une famille protestante. Etudiant à Paris, il est envoyé à Genève en 1565 pour éviter les persécutions faites aux protestants. Lors de la deuxième guerre de Religion, en 1567, il fait partie des rangs de l’armée protestante et devient compagnon d'armes du roi de Navarre qu’il accompagne au combat. Après la conversion au catholicisme d’Henri IV, Agrippa d'Aubigné reste fidèle au protestantisme. Fuyant les exactions perpétrées contre les protestants, il s’exile à nouveau à Genève où il meurt en 1630. Ecrivain renommé, il est l’auteur de nombreux ouvrages tels que le « Printemps du sieur d’Aubigny », écrit entre 1568 et 1575 ; suivent « Les Tragiques », un poème de plus de neuf mille vers commencé en 1577 et publié en 1616, année pendant laquelle il s’attèle à l’Histoire universelle depuis 1550 jusqu’à 1601, consacrée au parti réformé de France, qui lui vaut d’être exilé en Suisse. Son autobiographie intitulée « Sa vie à ses enfants » est publiée à titre posthume en 1729. Auteur de nombreux pamphlets parmi lesquels figurent les « Confessions du très catholique sieur de Sancy, publié à titre posthume en 1660, et « Les aventures du baron de Faeneste », publié entre 1617 et 1620, dans lequel il ridiculise la cour de Marie de Médicis, Agrippa d’Aubigné s’impose comme l’un des grands représentants du baroque littéraire en France.

Secteur d'activité : arts et lettres, littérature et théâtre
Période historique : Renaissance