Diderot, Denis

Personnage représenté

3 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Ecrivain et philosophe Fils d'un coutelier de Langres, destiné à la prêtrise (il a un oncle chanoine), Denis Diderot est tonsuré à 13 ans, mais il s'enfuit pour continuer ses études à Paris. Commence une vie de bohême. Diderot vit d'expédients. Il traduit des ouvrages anglais, tout en suivant des cours de médecine, rencontre en 1742 Rousseau et Condillac, adapte “L'Essai sur le mérite et la vertu”, de Shaftesbury, qui le fait connaître. En 1746, il entreprend, avec d'Alembert, “L'Encyclopédie”, dont le premier tome paraît en 1751. Cet immense travail ne lui fait pas abandonner son oeuvre personnelle : il écrit pour le théâtre, des drames (”Le Fils naturel”, “Le Père de famille”), il écrit des romans (”Le Neveu de Rameau, “Jacques le fataliste”), et publie des textes de critique d'Art (”Salons”). Ce travail assidu ne parvenant pas à le tirer de sa pauvreté, il vend en 1773 sa bibliothèque à Catherine II de Russie, laquelle lui en laisse la jouissance et l'invite à Saint-Petersbourg. Son oeuvre touche à tous les genres, littéraire, philosophique, scientifique, esthétique. Il est considéré comme l'un des écrivains les plus novateurs du Siècle des Lumières.

Secteur d'activité : arts et lettres, littérature et théâtre
Période historique : XVIIIe siècle