Guise, François, duc de

Personnage représenté

monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Duc de Lorraine Fils de Claude de Lorraine, il fut un des plus brillants hommes de guerre de son siècle. Grièvement blessé à la face au siège de Boulogne en 1549, il reçut le surnom de “balafré”. Il se distingua en résistant vaillamment à Charles Quint lors du siège de Metz, en 1552. En 1553, il prit la direction des troupes envoyées en Italie au secours de Paul III, fut rappelé après le désastre de Saint-Quentin et redressa la situation en arrachant Calais aux Anglais le 6 janvier 1558. La montée sur le trône de François II, son neveu par alliance et époux de Marie Stuart, lui permit d'exercer le pouvoir avec son frère, Charles, cardinal de Lorraine. A la tête du Parti catholique, les Guise firent échouer la conjuration d'Amboise (mars 1560) et François II nommé lieutenant-général du royaume, en profita pour mener une politique de répression à l'égard des protestants et pour faire condamner à mort le prince de Condé. Après la mort de François II, qui sauva Condé, il fit échouer la politique de conciliation de la régente Catherine de Médicis en déclenchant la première guerre de Religion par le massacre de Wassy (1562). Il montra encore sa valeur militaire en remportant sur Condé la victoire de Dreux (19 décembre 1562), mais il fut assassiné le 19 décembre 1562, pendant le siège d'Orléans, sans doute à l'instigation de Coligny.

Secteur d'activité : militaires, hommes de guerre
Période historique : Renaissance