Jacob, amiral

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Philanthrope, vice-amiral Engagé à 16 ans dans la marine, Jacob gravit tous les échelons de la carrière jusqu'à devenir vice-amiral et ministre de la Marine en 1834. Il s'illustra à plusieurs reprises contre les Anglais, entre autres contre le grand Nelson en 1795, mais son titre de gloire est la réponse qu'il fit à la sommation du duc d'Angoulême qui, accompagné de Lord Beresford et à la tête de 40 000 Anglais, marchait sur Rochefort, après la chute de Bordeaux en 1814. “Vous savez tous ici”, les apostropha t-il, “que je suis du pays ; ma mère et ma soeur habitent encore à quelques lieues de la ville ; eh bien, je vous jure et je n'ai jamais manqué ni à un serment ni à une parole donnée, que si, par suite de coupables menées, les habits rouges entraient dans Rochefort, les canons de mes vaisseaux vomiraient le feu sur eux, sur vous ; je les poursuivrais jusque dans les rues, jusque dans les maisons”. Les Anglais renoncèrent alors à entrer dans Rochefort. Retiré à Livry, Jacob légua à cette ville 100 000 francs pour la construction de ses écoles.

Secteur d'activité : philantropes
Période historique : Monarchie de Juillet