La Barre, Jean-François de, dit Le Chevalier de

Personnage représenté

2 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Martyr de la Libre Pensée Né dans une bonne famille de la Brie, élevé par sa tante, abbesse de Willancourt, le jeune Jean-François de La Barre se montre volontiers chahuteur et anticlérical. Accusé de ne s'être pas découvert au passage d'une procession lors de la Fête-Dieu, et d'avoir mutilé un crucifix, il est condamné par le tribunal d' Abbeville à être brûlé vif. Le Parlement de Paris, auprès de qui il a fait appel, lui accorde d'être décapité avant d'être brûlé, ce qui est fait le 1er juillet 1766. Voltaire tenta de le réhabiliter, en vain : il ne fut réhabilité que le 15 novembre 1794 par la Convention. Le XIXe siècle vit en lui une victime de la toute puissance despotique de l'Eglise.

Secteur d'activité : héros populaires
Période historique : XVIIIe siècle