Méhul, Etienne

Personnage représenté

3 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Compositeur Le jeune Méhul étudia d'abord l'orgue dans sa région natale avant de devenir, à Paris, l'élève du compositeur Jean-Frédéric Edelmann. Il composa un premier opéra, “Euphrosine ou le tyran corrigé”, en 1790. Sa “Stratonice”, créée au théâtre Favart en 1792, remporta un très grand succès. Méhul composa, pendant la période révolutionnaire, de nombreuses œuvres patriotiques, notamment le “Chant du départ”, donné pour la première fois en public en 1794. Il reçut alors la Légion d'honneur. Il avait été nommé, un an auparavant, membre de l'Institut national de musique qui venait d'être fondé par la Convention. Il accéda, avec quatre collègues, à la fonction d'Inspecteur du Conservatoire tout récemment créée et fut élu à l'Institut. Entre 1895 et 1807, Méhul composa encore près d'une vingtaine d'opéras dont le plus célèbre fut l'opéra biblique 'Joseph', donné dans toute l'Europe et en Amérique.

Secteur d'activité : arts et lettres, musique
Période historique : Révolution