Mézeray, François Eudes dit de

Personnage représenté

2 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Historien Fils de chirurgien, François Eudes (dit de Mézeray) reçut une excellente éducation et occupa quelque temps un poste de commissaire à la Guerre ; préférant s'adonner aux études littéraires et historiques, il quitta vite cet emploi, pour se faire historien. Il publia une “Histoire de la France” (1643-1651) suivie d'un “Abrégé Chronologique” (1668), qui connut un très grand succès, malgré ses lacunes et ses imperfections notées par ses contemporains eux-mêmes. Il fut réputé meilleur historien de France et Richelieu le prit sous sa protection et le pensionna. Il prit part à la Fronde et, sous le pseudonyme de Sandricour publia des pamphlets politiques contre Mazarin, puis contre la politique fiscale de Colbert, qui lui firent perdre ses fonctions d'historiographe du roi. A sa mort, il légua sa fortune à un cabaretier de la Chapelle-Saint-Denis, chez qui il allait boire et dont il avait fait son ami.

Secteur d'activité : sciences, historiens et érudits
Période historique : XVIIe siècle