Paré, Ambroise

Personnage représenté

monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Chirurgien Fils d'un barbier de Laval, Ambroise Paré est le type même de l'autodidacte. Il apprend à lire et à écrire chez un chapelain, est apprenti barbier-chirurgien, à l'Hôtel-Dieu de Paris, avant d'entrer au service, en 1537, du duc de Montejean, colonel de cavalerie. Il le suit et entame une brillante carrière de chirurgien militaire. Contraint d'opérer sur les champs de bataille, il cherche sans relâche comment atténuer les souffrances des blessés et c'est ainsi qu'il est à l'origine de plusieurs découvertes, qui font de lui le Père fondateur de la chirurgie française : la ligature artérielle après amputation, la cautérisation des blessures (qui remplace l'emploi de l'huile bouillante). Il a révolutionné l'art des bandages, inventé de nouveaux instruments chirurgicaux, fabriqué des prothèses pour remplacer des membres amputés. En 1554, il reçoit le titre de docteur en chirurgie et est nommé, quelques années plus tard, chirurgien du roi. Il fut le chirurgien de quatre rois, Henri II et ses trois fils, François II, Charles IX et Henri III. Il fut enterré, après de somptueuses funérailles, dans l'église Saint-André des Arts, à Paris.

Secteur d'activité : sciences, médecins et chirugiens
Période historique : Renaissance