Raspail, Vincent, François

Personnage représenté

3 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Médecin et homme politique Après avoir été élève puis régent au collège de Carpentras, et avoir été révoqué par la Restauration, Raspail poursuit des études de médecine à Paris et adhère dès 1822 à la Charbonnerie. Il participe à la Révolution de 1830 et préside en 1831 la Société des amis du peuple. A la tête de l'Association républicaine pour la défense et la liberté de la presse, il fonde en 1834 “Le Réformateur”, journal républicain qui disparaît l'année suivante. Tout en militant, à ses risques et périls (il est emprisonné à plusieurs reprises), il mène une carrière de médecin (très dévoué aux pauvres) et publie plusieurs ouvrages de médecine, tel qu'une “Histoire naturelle de la santé et de la maladie”, ou un “Manuel annuaire de la santé”, dont il tire l'essentiel de ses revenus. Il participe aux journées de février 1848, et publie alors “L'Ami du peuple”. Compromis le 15 mai, il est emprisonné à Vincennes. Il est candidat (républicain socialiste) à l'élection présidentielle de décembre 1848, mais n'obtient que 37 000 voix. Exilé au lendemain du coup d'Etat du 2 décembre 1851, il rentre en France à l'occasion de l'amnistie de 1859 et exerce une médecine populaire, ce qui lui vaut d'être élu député de Lyon en 1869. Il ne participe pas à la Commune et est réélu député républicain de gauche en 1876.

Secteur d'activité : politique, hommes politiques
Période historique : Monarchie de Juillet