Barye, Antoine-Louis

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Sculpteur Fils d'orfèvre, Barye fut élève du sculpteur F.J. Bosio et du peintre A.J. Gros, fréquenta sans succès l'Ecole des Beaux-Arts qu'il quitta rapidement (1824) et suivit les cours d'anatomie du Museum d'histoire naturelle, poursuivant ces études par des séances de dessin au Jardin des Plantes, en compagnie de Delacroix. Il commença à se faire connaître au Salon de 1827 comme sculpteur animalier, traitant plus particulièrement des scènes de lutte entre animaux sauvages (Lion écrasant un serpenté, 1833, Paris, Louvre) qui font partie des productions majeures du romantisme en sculpture. Mais il ne négligea pas d'autre sujets, en particulier inspirés par le Moyen Age (”Charles VII le victorieux” ; “Charles VI dans la forêt du Mans”). Rejeté par les jurys officiels des Salons, il bénéficia cependant de certaines commandes (”Surtout du duc d'Orléans”, 1834-37) ; “Lion assis” (1846, jardin des Tuileries), “Lion passant” (1836, colonne de Juillet) et put tirer de substantiels revenus de l'édition de ses bronzes, qu'il commercialisa lui-même. En 1848, il fut nommé directeur de l'atelier des moulages du Louvre et plus tard enseigna au Muséum (1754-1875). Il vit sa reconnaissance définitivement consacrée après 1850.

Secteur d'activité : arts et lettres, sculpture
Période historique : Monarchie de Juillet