Chappe, Claude

Personnage représenté

1 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Inventeur Quoique destiné par sa famille à l'état ecclésiastique, Claude Chappe se lie avec des physiciens, fait partie de la Société philomathique de Paris, au sein de laquelle il procède à ses première expériences. Contraint par la Révolution de se retirer sur ses terres de Brulon, il cherche un procédé de communication à distance, d'abord par sons, puis par l'électricité, enfin au moyen de panneaux dont une face était noire et l'autre blanche, et que l'on faisait mouvoir à volonté. Il présente à l'Assemblée législative, le 22 mars 1792, cette invention à laquelle il a donné le nom de tachygraphe, plus tard changé en télégraphe. Les signaux sont transmis par des mouvements d'aiguilles actionnées autour d'un axe au moyen d'un système de roues et de poulies. Diverses expériences suivent, rendues plus difficiles par le manque de moyens et la méfiance de rivaux ou d'ennemis. Enfin, le 4 août 1793, le Comité de Salut public ordonne l'installation d'une ligne pour relier Paris à Lille. Quinze stations-relais sont construites, et le 15 août 1794 le télégraphe transmet la nouvelle de la reddition du Quesnoy. Chappe, nommé un an plus tôt ingénieur télégraphe, est proclamé bienfaiteur de la patrie. D'autres lignes furent envisagées mais les concurrents se multiplièrent et les controversent affectèrent profondément Chappe qui se suicida en 1805.

Secteur d'activité : sciences, inventeurs
Période historique : XVIIIe siècle