Sully, Maximilien de Béthune, duc de

Personnage représenté

4 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Homme politique Ami d'enfance du futur Henri IV, il le suivit toujours, dans tous ses combats. Il fut grièvement blessé à la bataille d'Ivry (1590). C'est lui qui conseilla à Henri IV de se faire catholique, mais lui-même refusa d'abjurer. Henri IV lui confia les finances du royaume en 1596. Il pratiqua une politique de remise en ordre de l'économie, très rigoureuse (il supprima les charges inutiles), développa le commerce des céréales, fit construire des routes et des ponts (le canal de Briare) et encouragea l'agriculture : “Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France”, disait-il ! Il fut aussi grand maître de l'Artillerie et des fortifications (1599), grand voyer de France, surintendant des Bâtiments, gouverneur de la Bastille, capitaine des Eaux et Forêts, gouverneur du Poitou. Sa carrière politique se termina avec l'assassinat de Henri IV en 1610, mais, sous Louis XIII, il servit au roi de porte-parole auprès des protestants, qu'il exhortait à l'obéissance, ce qui lui valut d'être fait maréchal de France en 1634.

Secteur d'activité : politique, hommes politiques
Période historique : XVIIe siècle