Monument aux morts de 1870, ou Monument aux enfants de la Haute-Vienne


Date : 1899
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 1870
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Thabard, Adolphe Martial (Limoges 1831 - Clamart 1905)
Fondeur :
Durenne A. (? - ?)
Inscriptions :
sur la terrasse de chacun des trois groupes : ETABTS A. DURENNE / SOMMEVOIRE / FONDEUR ; sur la base : M. A. THABARD / INVENT SCULPT ; sur le piédestal : A LA MEMOIRE / DES ENFANTS DE LA HAUTE-VIENNE / MORTS POUR LA DEFENSE DE LA PATRIE EN 1870-1871
Historique :
1892 : un comité se constitue pour honorer les deux bataillons du 71ème Mobiles de la Haute-Vienne morts pour la défense de la patrie. Au mois d’avril, une souscription est ouverte sous le patronage des autorités publiques. Le comité abandonna l’idée d’organiser un concours pour traiter de gré à gré avec Thabard.
1895 : pose de la première pierre le 25 mai
1899 : mise en place des sculpture en bronze au mois d’août et inauguration le 1er octobre en présence d’Alexandre Millerrand, ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et télégraphes
Description :
la figure féminine, personnification de la Haute-Vienne, domine l’ensemble..
Expositions :
1899, Paris, Salon (SAF), n° 3955
Oeuvres en rapport :
1895, Paris, Salon (SAF), projet, n° 3525
Source :
Fonds Debuisson
Base Mérimée, ministère de la Culture, inscription par arrêté du 11 mai 2001
2002, 22 avril, communication écrite de M. Texier, Limoges, Archives municipales
Documentation du musée d’Orsay, photographie 00 AP 32 7 A, diapositive 1992
2002, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1921, Lami, Stanislas, Dictionnaire des Sculpteurs de l’Ecole Française du XIXème siècle, quatre volumes, t. IV, p. 290-291
Identifiant :
1083
Localisation à l'origine
Nouvelle-aquitaine, Haute-Vienne, Limoges, angle de l’avenue du Général-de-Gaulle et du cours Jourdan
Localisation actuelle
Nouvelle-aquitaine, Haute-Vienne, Limoges, angle de l’avenue du Général-de-Gaulle et du cours Jourdan