La Saône et ses affluents, ou Rivières et sources, en route pour l’Océan, ou Fontaine Bartholdi


Date : 1892
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, allégories des fleuves et cours d'eau
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
plomb
Sculpteur(s) :
Bartholdi, Frédéric-Auguste (Colmar 1834 - Paris 1904)
Architecte :
Hirsch Abraham (1826-1899) (? - ?) ; Gaget-Gauthier (? - ?)
Inscriptions :
sous le cheval de droite : A. BARTHOLDI
Historique :
1856 : un système d’adduction d’eau est achevé à Lyon ; une fontaine est installée sur la place, mais elle est mal proportionnée par rapport au contexte architectural.
1857 : Bartholdi concourt à Bordeaux pour un projet de fontaine place des Quinconces (Neptune et un groupe de naïades). Il est classé deuxième, mais le projet n’a pas de suite.
1887 : le maire de Bordeaux s’adresse de nouveau à Bartholdi, qui donne davantage d’ampleur à son projet. Il est de nouveau abandonné en 1888.
1889 : Gaget et Gauthier, qui ont exécuté la statue de la Liberté de New York, exposent le groupe en plomb martelé dans la section industrielle de l’Exposition universelle. Le maire de Lyon propose de l’acheter.
1890 : le conseil municipal entérine l’achat pour un montant de 100 000 F. Bartholdi vient à Lyon pour examiner les projets d’emplacement. La place des Terreaux est choisie par lui-même et la commission réunie par la ville.
1892 : la municipalité vote un crédit de 65 000 F. pour son installation ; l’ancienne fontaine est réinstallée rue Mazenod. L’oeuvre de Bartholdi est inaugurée le 22 septembre, pour le centenaire de la proclamation de la première République, en présence de M. Gailleton, maire de Lyon, et de M. Gaget-Perrichon, constructeur.
1990-1994 : la place des Terreaux est réaménagée à l’occasion de la construction d’un parking souterrain. Des comités locaux prônent le maintien de la fontaine sur la place ; classement au titre des monuments historiques en 1991. Le dessin général des lieux est confié à Daniel Buren et à l’architecte Christian Drevet. La fontaine est déplacée sur le petit côté, face à l’hôtel de ville.
1995 : classé au titre des monuments historiques par arrêté du 29 septembre 1995 (immeuble). 1995
Expositions :
1889, Paris, Exposition universelle, exposé dans la section industrielle par Gaget, Gauthier et Cie sous le titre Rivières et sources, en route pour l’Océan
Oeuvres en rapport :
1898, Paris, Salon (SAF), , modèle au quart Maquettes en plâtre avec façade à l’arrière, Colmar, musée Bartholdi Figure en plâtre, Colmar, musée Bartholdi
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, fotomo AP 2015, diapo M’O, photographies 96 AP 18-17 A à 19 A et 17-15 A, ;carte postale ancienne, don de J.P. Duriac, 2003
1975, Gardes, Gilbert, L’art et l’eau à Lyon, thèse de doctorat de 3e cycle, Université de Lyon II, pp. 346-353
2007, Base Mérimée, ministère de la Culture
Bibliographie :
1914, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, I, p. 57
1986, Le Normand-Romain, Antoinette ; Pingeot, Anne ; Hohl, Reinhold ; Rose, Barbara ; Daval, Jean-Luc, La Sculpture. L’aventure de la sculpture moderne - XIXe et XXe siècle, Genève, Skira, p. 92 (repr. couleur)
Identifiant :
1394
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Rhône, Lyon, place des Terreaux
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Rhône, Lyon, place des Terreaux