Monument à la Bataille de Formigny, 15 avril 1450


Date : 1903
Catégorie de monument :
Commémorations de l'Histoire, moyen âge;
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Le Duc, Arthur-Jacques (Torigny-sur-Vire, Manche 1848 - Antibes 1918)
Architecte :
Nicolas Auguste (1857-1941) (? - ?) ; Gasne, Louis ( - )
Inscriptions :
sur le groupe : A.J. LE DUC 1902
face antérieure : GLORIAE MAJORUM
Historique :
1899 : 31 mai, le conseil municipal, à l’instigation de Georges Villers, archéologue bayeusain, approuve la décision d’élever un monument pour commémorer la bataille de 1450.
1899 : 5 novembre, un comité d’études du monument, associant la municipalité et la société des Sciences, Arts et Belles-Lettres de Bayeux est mis en place.
1900 : 7 juin, Arthur Le Duc soumet sa maquette au comité. Elle est adoptée et une souscription est immédiatement ouverte.
1901 : septembre, le sculpteur présente le petit modèle, au tiers, de son monument.
1902 : 5 février, le comité donne son autorisation pour l’exécution du grand modèle. Le dessin du socle est acquis en juin, la maison Jacquier réalise le modèle des fleurons en juillet. La fonte est achevée durant l’été.
1903 : le piédestal est exécuté par Auguste Legorgeu
1903 : 15 avril, l’oeuvre est mise en place à la date anniversaire de la bataille.
1903 : 1er juin, inauguration. Le coût total du monument s’élève à 22 000 francs.
Description :
Arthur de Bretagne étreint la main de Jehan de Bourbon qu’il vient de sacrer chevalier. Le comte de Clermont a conservé son armure, la visière relevée. Il tient dans sa main gauche l’écu aux armes de France, symbole de la patrie qu’il entend protéger de son épée. Au-dessus d’eux, la France leur tend une couronne de lauriers et une palme pour célébrer leur victoire. De sa main droite elle tend une épée en direction de Cherbourg, invitant les glorieux vainqueurs de Formigny à chasser définitivement les Anglais du sol français. Le piédestal est en granit rouge de Saint-Macaire. Sur la face antérieure, un grand bas-relief représente la bataille..
Oeuvres en rapport :
1900, esquisse terre cuite, signée, datée au musée de Torigny (fotomo AP 16.10.2018) 1903, Paris, Salon (SNBA), n° 147, modèle en plâtre du relief et d’une partie du monument Château de Torigni, Musée Arthur Le Duc, modèle plâtre. Les grands formats sont détruits par le bombardement de 1944
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
Luis, Emmanuel, Basse-Normandie, service régional de l’Inventaire
Bibliographie :
2007, Luis, Emmanuel, De places en jardins. La statuaire dans l’espace public de la Manche, 1800-1945, Conseil général de la Manche, collection Patrimoine, p.152, 160-165
2012, Peigné, Guillaume, Dictionnaire des sculpteurs Néo-baroques français (1870-1914), Paris, CTHS, p. 325-326
Identifiant :
1406
Localisation à l'origine
Normandie, Calvados, Formigny, Le Val, RN 13
Localisation actuelle
Normandie, Calvados, Formigny, lieu-dit Les Monuments