Non omnes morimus


Date : 1882
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Pezieux, Jean-Alexandre (Lyon 1850 - Epinay-sur-Seine 1898)
Historique :
1882 : 8 mai, Pézieux demande à l'Etat l'acquisition de son modèle en plâtre exposé au Salon et la commande du marbre avec l'appui de Paul Dubois. Mais le 17 juin, la Ville de Paris l'acquiert et commande le bronze pour 8000 F
1884 : le groupe est érigé square Parmentier, Paris 11e (actuellement square Maurice-Gardette)
1942 : il est refondu pendant l'Occupation
Description :
H. 2 ; L. 1,30 ; P. 1,15 m
 Livret du Salon de 1882 : "Pense à vivre ; c'est ainsi que tu vivras malgré le trépas, car les enfants, monument glorieux, sauvent de l'oubli un père qui n'est plus, pareils à ces morceaux de liège qui font surnager le filet et l'empêchent de se perdre dans l'abîme"
1969, p. 263 : "Paraphrase une maxime d'Eschyle.... Idée laïque d'une survie de l'homme au travers de sa descendance".

 
Oeuvres en rapport :
1882, Paris, Salon, n° 4752, médaille de 3e classe 1889, Paris, Exposition universelle, Exposition spéciale de la Ville de Paris, n° 129, plâtre (non localisé)
Source :
Archives nationales, F/21/4333
Archives de la Seine, VR 105
Documentation du musée d'Orsay, photographie Michelez, 1882, f° 4
 
Bibliographie :
1921, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. IV, p. 85
1974, Bizardel Yvon, "Les statues parisiennes fondues sous l'Occupation (1940-1944), Gazette des Beaux-Arts, mars, p. 147, fig. 29, p. 139
1989, Paris, Quand Paris dansait avec Marianne, 1789-1889, Paris, musée du Petit-Palais, 10 mars - 27 août, cat. par Guénola Groud et Daniel Imbert, p. 263,  286
Identifiant :
8187

Localisation actuelle
Ile-de-France, Seine, Paris, 10e arr., square Parmentier