Jeanne d'Arc


Date : 1939
Catégorie de monument :
Grands hommes;
Catégorie de monument :
Statuaire religieuse
Type d'oeuvre :
statue équestre
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Halbout du Tanney (Paris 1895 - Bourdeilles, Dordogne 1986)
Fondeur :
Hohwiller (? - ?)
Historique :
1936 : à Alger, un comité se constitue pour élever une statue à la gloire de Jeanne d'Arc
1937 : commande de l'Etat
1939 : modèle en terre exécuté à Paris
1946 : bronze achevé chez Hohwiller et présenté au Salon des Artistes français
1947 : expédié à Alger, érigé face à la Grande Poste
1951 : 6 mai, inauguration à Alger par la municipalité pour le 520 anniversaire de la mort de Jeanne d'Arc
1962 : 3 août statue renversée, décapitée et découpée
1962 : les morceaux sont entreposés dans un dépôt des militaires français du Génie
1963 : mars, morceaux embarqués en direction de Marseille (arrivée 27 mars)
Donzas, transporteur de Nancy assura gratuitement le transport
Restauration chez A. Durenne à Sommevoire grâce à une souscription publique. Halbout avait conservé la maquette permettant de refaire le visage et le bras droit tenant l'épée.
1966 : 8 mai, re-inauguration à Vaucouleurs en présence de Pierre Messmer ministre des Armées
Description :
 Amato p. 219 : " guerrière, toute cuirassée, des poulaines aux gantelets, et présentant à bout de bras une épée nue dont la poignée forme croix. De cette gangue de fer seule émerge la tête avec ses cheveux coupés court qui lui font comme une espèce de casque". (... ) destrier puissant véritable machine de guerre pleine de force, un étalon que l'artiste étudia chez un éleveur normand de la région caennaise dont il était originaire"
Expositions :
1946, Paris, Salon (SAF) n°
Source :
Documentation du musée d'Orsay (contretype Amato, p. 222 : 80 AP 72-27 A)
Bibliographie :
1979, Amato, Alain, Monuments en exil, Paris, éditions de l’Atlanthrope, p. 218-223
 
Identifiant :
9003

Localisation actuelle
Grand-Est, Meuse, Vaucouleurs, place Achille François