Ugolin


Date : 1860
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, personnages littéraires;
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, nus;
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Carpeaux, Jean-Baptiste (Valenciennes 1827 - Courbevoie 1875)
Personnage(s) représenté(s) :
Ugolin ( - )
Fondeur :
Thiébaut Victor (? - ?) ; Lefuel (Versailles 1810 - Paris 1880)
Inscriptions :
sur le rocher sous les pieds d'Ugolin : J. B. CARPEAUX / ROME 1860 ; sur la plinthe inférieure du petit coté droit du socle : FDU PAR VOR THIEBAUT
 
Historique :
1857 : décembre, Carpeaux pensionnaire à la villa Medicis trouve son sujet de dernière année. Il n'est pas emprunté à l'Antiquité ou à l'Histoire religieuse comme le veut le règlement, mais au poème de Dante, La Divine comédie, chant XXXIII de l'Enfer. Au lieu d'une figure, il en compose quatre et bientôt cinq ce que n'accepte pas Victor Schnetz le directeur de la villa.
1862 : le plâtre est exposé à Rome (grand succès) puis à Paris (mauvais accueil de l'Académie)
1862 : 1er avril, arrêté de commande de l'exécution en marbre pour 15 000 F, somme très insuffisante pour Carpeaux qui en espérait 50 000 F
1862 : 14 juin, commande d'un bronze au lieu du marbre, pour 30 000 F.
1863 : 15 décembre arrêté de placement au jardin des Tuileries en pendant du Laocoon antique, à la demande du surintendant Nieuwerkerke, ce qui oblige Lefuel à refaire un socle plus large
1904 : rentré au Louvre pour en prendre un moulage commandé par un descendant de la famille d'Ugolin à Florence, il reste exposé dans les salles malgré les protestations de la veuve du sculpteur qui avait déjà empêché son départ du jardin des Tuileries le 23 novembre 1898.
1986 : transporté dans l'ancienne gare d'Orsay pour le musée qui ouvrit en décembre, placé au centre de la nef à la croisée du transept.
Description :
H. 1,94 ; L. 1,48 ; P. 1,19
Expositions :
1863, Paris, Salon, n° 2272, médaille de 1ère classe
AJOUTER LES EXP CX
Oeuvres en rapport :
Très nombreux dessins, peinture, gravures Esquisse avec trois enfants (très nombreux exemplaires) Esquisse terre cuite avec quatre enfants acquise de M. Levy le 19 février 1891, musée d'Orsay RF 2995 Grands plâtres à Compiègne, musée national du château ; Valenciennes (envoi de Carpeaux en 1863), Paris, Petit Palais (don Louise Clement-Carpeaux 1938) Moulage des musées nationaux au musée des Monuments français, au musée du Cinquantenaire à Bruxelles Grande terre cuite, Copenhague, Ny Carlsberg Glyptotek 1865 : 23 septembre contrat avec Adolphe Dervillé, propriétaire des carrières de Saint-Béat pour l'exposition universelle de 1867. 1882, 10 mars, résiliation du contrat par Louise Clement-Carpeaux ; 1951 exporté aux Etats-Unis par Wildenstein ; 1967 acquis par le Metropolitan Museum de New York grâce aux fondations Josephine Bay, Paul and Michael Paul, Charles Ubrich et Flechter. Réductions éditées par l'atelier de Carpeaux plâtre et terre-cuite et en bronze par Susse (H. 0,45)
Source :
Archives nationales : F/21/124 ; F/21/2414 ; F/21/4477 ; AJ/52 / 201 ; AJ/52 / 322
Archives de Valentiennes
Bibliothèque nationale, Estampes, SNR p. 114-115
Documentation du musée d'Orsay, gros dossier RF 2994
Bibliographie :
1914, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. I
1986, Bresc-Bautier, Geneviève, Pingeot, Anne, Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries, Notes et Documents des Musées de France, n° 12, Paris, RMN, 2 vol., t. II, n°  63, p. 68-73
2014, Papet, Edouard, Draper, James, David, Carpeaux 1827-1875. Un sculpteur pour l’empire, catalogue de l’exposition, New-York, The Metropolitan of Art, 10 mars-26 mai ; Paris, musée d’Orsay, 24 juin – 28 septembre (version française du catalogue, Paris, Gallimard), p. 66-84 et 347-348

 
Identifiant :
9016
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Seine, Paris, 1er arr., jardin des Tuileries
Localisation actuelle
Ile-de-France, Seine, Paris, 7e arr., musée d'Orsay