Persée


Date : 1875
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, sujets antiques et mythologiques
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
marbre
Sculpteur(s) :
Tournois, Joseph (Chazeuil, Côte-d'Or 1830 - Paris 1891)
Historique :
1870 : 22 juillet, arrêté d'attribution à Tournois d'un bloc statuaire de Seravezza dont le plâtre récompensé d'une médaille au Salon venait d'âtre acheté par l'Etat.
1875 : 4 juin, acquistion du marbre au Salon, 6000 F avec l'appui des académiciens Guillaume et Jouffroy.
1876 : 14 février, parfait paiement
1876 : 2 mars, attribué aux Musées nationaux
1877 : mai, érigé jardin des Tuileries
1878 : 23 novembre, magasins du Louvre après l'Exposition universelle
1881 : Compiègne château
1900 : Paris, réserves après l'Exposition universelle
1901 : 12 mai et 1902 : 29 avril, le fils de Tournois demande le retour de la statue au jardin des Tuileries
1902 : 6 mai, A. Kaempfen, directeur des musées nationaux reconnait l'avoir promis mais aucun socle n'est disponible.
1903 : 3 avril, décret" d'affectation à titre de dépôt à la décoration du jardin colonial de Vincennes" sous la tutelle du Ministère des Colonies.
La statue s'y trouve encore mais le site est maintenant géré par le Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD, EPIC dépendant du Ministère des Affaires Etrangères), 45 bis avenue de la Belle Gabrielle, Nogent-sur-Marne
Description :
H. 2,33 ; L. 0,72 ; P. 0,60 m. Le fils de Danaé et Zeus est envoyé par Plydectes, roi de Seriphos combattre Méduse, l'une des trois Gorgones. Grâce à une gibecière, une épée magique, le casque d'Hadès qui rend invisible et des talonnières, Persée arrive à trancher la tête de Méduse qui pétrifiait du regard ses adversaires. Il s'enfuie sur Pégase, le cheval ailé né du sang bouillant de Méduse. Tournois représente Persée brandissant la tête de sa victime devant le roi Seriphos qui doutait de son exploit. (Ovide, Métamorphose, lib. IV-V) cité par G. Bresc-Bautier, 1986, p. 416-417
Expositions :
1875, Paris, Salon, n° 3415 ; 1878, Paris, Exposition universelle, n° 1436 ; 1900, Paris, Exposition universelle, Centennale, n° 1825
Oeuvres en rapport :
1870, Paris, Salon, n° 4881, plâtre, acquis 3500 par l'Etat 1892, Paris, Salon, n° 3137, bronze, acquis par l'Etat, musée de Dijon
Source :
Documentation du musée d'Orsay, dossier RF 206
Archives nationales : F/21/185 ;  F/21/256 ; F/21/2194 (bronze)
Bibliographie :
1986, Bresc-Bautier, Geneviève, Pingeot, Anne, Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries, Paris, RMN, Notes et Documents des Musées de France n° 12, deux volumes, t. I ; t. II, n° 362, p. 416-417 (à l'époque l'oeuvre n'était pas encore localisée)
 
Identifiant :
9396
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Seine, Paris, 1er arr., jardin des Tuileries
Localisation actuelle
Ile-de-France, Val-de-Marne, jardin d'agronomie tropicale René-Dumont