Enlèvement d'Iphigénie


Date : 1905
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, sujets antiques et mythologiques
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
marbre
Sculpteur(s) :
Soulès, Félix (Eauze, Gers 1857 - Eauze 1904)
Inscriptions :
sur le socle : Enlèvement d’Iphigénie
à l’arrière à gauche : F. Soulès
Historique :
1889 : Soulès reçoit la commande de l’Enlèvement d’Iphigénie après avoir exposé le plâtre au Salon. Le 25 juin, une décision ministérielle lui accorde la somme de 18 000 F pour une commande et pour l’achat du modèle en plâtre
1892 : le bloc de marbre de Carrare arrive avec beaucoup de retard ce qui allonge les délais. Mais l’inspecteur des Beaux-Arts qualifie l’exécution de “très remarquable”. Devant le succès, Soulès propose que l’oeuvre figure au musée du Luxembourg. Soutenu par Falguière, il reçoit une réponse affirmative et en juillet, elle appartient aux Musées nationaux (LUX 110).
1905 : l’oeuvre est attribuée au musée de Bordeaux. Elle est placée au mois d’avril à l’extrémité est de la pelouse centrale du jardin de la mairie
1940 : dans les années 1940, elle est transférée près de l’entrée du parc Bordelais rue Camille Godard.
1999 : la jambe droite est cassée au niveau du genou par la tempête.
Description :
H. 2,52 m.
Expositions :
1892, Paris, Salon (SAF), n° 3091, médaille de 1ère classe 1900, Paris, Exposition universelle, n° 598
Oeuvres en rapport :
1889, Paris, Salon (SAF), plâtre n° 4950 Chicago, Exposition universelle, plâtre n° 727 Eauze, réserves de la mairie, plâtre original
Source :
Fonds Debuisson
Paris, Archives nationales, F/21/3113/4273/4341
Bordeaux, Archives municipales, 1436 R2
Documentation du musée d’Orsay, photographie 99 AP 208-1 A
1993, Rémus, Dominique, les sculptures des jardins et parcs publics de Bordeaux, mémoire de DEA, Bordeaux III, cat. 28
1997, Haurie, Béatrice, Félix Soulès, mémoire de DEA, Toulouse II
Identifiant :
2384
Localisation à l'origine
Nouvelle-aquitaine, Gironde, Bordeaux, jardin de la Mairie
Localisation actuelle
Nouvelle-aquitaine, Gironde, Bordeaux, jardin du Parc-Bordelais, rue du Bocage