Monument au général Espagne


Date : 1842
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
marbre
Sculpteur(s) :
Oudiné, Eugène (Paris 1810 - Paris 1887)
Personnage(s) représenté(s) :
Espagne, Jean Louis Brigitte (Auch 1769 - Ile Lobau 1809)
Inscriptions :
sur le canon à gauche : OUDINE /  MDCCCXLI
sur le rouleau qu'il tient : ESSLING 1809 .
sur le socle, devant  : ESPAGNE / JEAN LOUIS BRIGITTE / GENERAL DE DIVISION / COMTE DE L'EMPIRE / GRAND OFFICIER DE LA LEGION D'HONNEUR / NE A AUCH / LE 16 FEVRIER 1769 / TUE A LA BATAILLE D'ESSLING / LE 21 MAI 1809
à droite : ENGAGE VOLONTAIRE 6e DRAGONS / 6 JUILLET 1787 / SOUS-LIEUTENANT 6e CHASSEURS / AOUT 1792 / CAPITAINE DANS LA LEGION DE LA LIBERTE / SEPTEMBRE 1792 / CHEF D'ESCADRONS 6e HUSSARD / NOVEMBRE 1792 / ADJUDANT GENERAL SEPTEMBRE 1793 / CHEF DE BRIGADE 8e CUIRASSIERS / DECEMBRE 1796 / GENERAL DE BRIGADE 10 JUILLET 1799 / GENERAL DE DIVISION 1er FEVRIER 1805 / COMMANDANT DE LA 3e DIVISION DE CUIRASSIERS
à l'arrière (copié par Cl. B, à venir)
à gauche : 1806 A 1809 GRANDE ARMEE / COMPAGNES DE PRUSSE ET D'AUTRICHE / EYLAU 8 FEVRIER 1807 / BLESSE A HEILSBERG 10 JUIN 1807 / ESSLING 21 MAI 1809 / "LA DIVISION DU CUIRASSIER ESPAGNE / FIT PLUSIEURS BELLES CHARGES ENFONCA / DEUX CARRES ET S'EMPARA DE 14 / PIECES DE CANON. UN BOULET TUA / LE GENERAL ESPAGNE COMBATTANT GLORIEUSEMENT A LA / TETE DES TROUPES" / 6e BULLETIN DE L'ARMEE D'ALLEMAGNE 23 MAI 1809)

 
Historique :
1839 : 15 mai, commande de l’Etat pour 12 000 F à Oudiné. La statue n’a pas de destination précise mais évite un scandale. En effet, elle devait remplacer une première statue du général Espagne réalisée par Callamard, prévue pour le pont de la Concorde par Napoléon Ier -  jamais installée. En 1835 Louis-Philippe l'érige dans la cour d’honneur du château de Versailles après que la tête ait été remplacée par celle du général Lannes, au grand dam de la famille Espagne et de la ville d’Auch.
1842 : la statue est entreposée durant 42 ans au Dépôt des marbre des Beaux-Arts.
1884 : elle est déposée par l'Etat à la ville d’Auch qui la réclamait depuis longtemps.
1890 : érection de la statue face aux Halles “‘sans inauguration ni fête publique” pour raisons politiques et économiques.
Description :
H. 2,52 m. Le général est représenté debout appuyé sur son sabre. Le manteau d’ordonnance est jeté négligemment sur ses épaules, laissant à découvert la main droite qui tient un rouleau sur lequel on lit : ESSLING 1809
Expositions :
1842, Paris, Salon, n° 1998
Oeuvres en rapport :
Versailles, musée national du château, plâtre
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
2003, 22 avril, communication écrite de Mme Dubois, Auch, Service documentation de la Mairie
2019, 22 juillet, relevé par l'équipe scientifique
Bibliographie :
1993, Célébrités dans le Gers, Bibliothèque municipale d’Auch - Gers
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare & Martin, p. 33, 369
s.d., Le Gers - Dictionnaire biographique de l’Antiquité à nos jours, édité par la Société Archéologique et Historique du Gers
 
Identifiant :
2400
Localisation à l'origine
France, Occitanie, Gers, Auch, place Jean-David
Localisation actuelle
France, Occitanie, Gers, Auch, place de la Porte-Trompette