Monument au maréchal Foch


Date : 1933
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Real del Sarte, Maxime (Paris 1888 - Paris 1954)
Personnage(s) représenté(s) :
Foch, Ferdinand (Tarbes 1851 - Paris 1929)
Inscriptions :
sur la sculpture : REAL DEL SARTE / 1933
sur le piédestal : AU MARECHAL FOCH
Historique :
1929 : le conseil municipal de Pau entérine la proposition de Pierre Clinch-Mérillon, fils d’un banquier palois et d’une Américaine, qui souhaite offrir à la ville une statue du maréchal Foch en mémoire de ses deux frères tombés au combat et de tous les morts de la Grande Guerre. Il est d’abord envisagé de placer cette oeuvre sur la place Clemenceau mais le jardin est jugé trop exigu. La place de Verdun est écartée car le coût des travaux à réaliser serait trop important. L’emplacement choisi est donc celui du parc Beaumont à son point de raccordement avec l’avenue Poeymirau (actuelle avenue Edouard-VII).
1933 : le conseil municipal décide de l’aménagement d’un square pour y installer la statue.
1934 : elle est inaugurée le 4 février en présence du donateur, du général Weygand et de Gaston Lacoste, maire de Pau.
Description :
Le maréchal Foch est “entraîné par saint Michel” selon les propres termes du sculpteur.
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d'Orsay, photographie 81 AP 206-21
2002, 20 février, communication écrite de Mme Juliat, Pau, Archives municipales
Boulogne-Billancourt, documentation du musée des Années 30, dossier Real del Sarte
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat. excel
Bibliographie :
1934, L’Illustration, "Un monument au maréchal Foch à Pau", 10 février, n°4745, p. 161
1956, Glandy, Anne-André, L’oeuvre de Maxime Réal del Sarte, Paris, éditions Plon
Identifiant :
2571
Localisation à l'origine
Nouvelle-Aquitaine, Pyrénées-Atlantiques, Pau, parc Beaumont
Localisation actuelle
Nouvelle-Aquitaine, Pyrénées-Atlantiques, Pau, parc Beaumont