Fontaine des Nymphes, ou Fontaine d’amour, ou les trois grâces


Date : 1899
Catégorie de monument :
Statuaire décorative, fontaine
Type d'oeuvre :
fontaine
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Rousaud, Aristide Charles Louis (Rivesaltes 1868 - Paris 1946)
Historique :
1892 : la commune lance un projet de création de réserve d’eau pour desservir le village. Pour l’inauguration du dispositif, le conseil municipal décide d’élever une fontaine.
1897 : Rousaud propose son travail et au mois d’octobre présente deux maquettes de fontaine accompagnées par une note : “J’ai mis la ville nue parce qu’au point de vue sculptural, c’est mieux, mais si elle ne plaît pas ainsi, je la draperai”.
1899 : l’oeuvre est exécutée par le praticien Bouillot puis exposée au Salon du Champ-de-Mars à Paris et expédiée le 13 septembre pour arriver une semaine plus tard à Rivesaltes. Elle est installée sur la promenade proche de la mairie, à la place d’une fontaine monumentale à vasque qui se retrouve sans emploi et est demandée en 1906 par les habitants de la place de la République. Inaugurée le 23 octobre en présence du préfet, du maire Emil Pares, etc.
vers 1950 : la fontaine est progressivement désaffectée, et est finalement détruite ; les restes sont jetés près des berges nord de l’Agly.
Expositions :
1899 Paris, Salon (SNBA)
Source :
Fonds Debuisson
1995, Base Palissy, ministère de la Culture
2004, avril, communication écrite de Mme Béatrice Pares, Conseillère Municipale, déléguée au Patrimoine
Identifiant :
2665
Localisation à l'origine
Occitanie, Pyrénées-Orientales, Rivesaltes, place Maréchal-Joffre