Monument à André Grétry


Date : 1911
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
buste
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Colin, Georges (Vincennes 1876 - ? 1917)
Personnage(s) représenté(s) :
Grétry, André Ernest Modeste (Liège 1741 - Montmorency 1813)
Architecte :
Humbert (? - ?)
Inscriptions :
sous le buste : 1741-1813
Historique :
1907 : lors de l’inauguration de la statue de Rousseau par Aristide Briand, le sous-secrétaire d’Etat aux Beaux-Arts, Dujardin-Beaumetz suggère un hommage à Grétry. Il s’engage à offrir un buste.
1909 : le conseil municipal décide d’honorer la mémoire de Grétry, qui avait acquis l’Ermitage à Montmorency. Un comité est créé pour rassembler des fonds. Le comité d’honneur compte Gabriel Fauré, André Messager, Jules Massenet, les professeurs de l’Académie royale de Belgique, etc.
1910 : le terrain est acquis.
1911 : inauguré le 17 décembre 1911 par Steeg ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts.
1942 : déposé. Fondu sous le régime de Vichy.
1949 : pour remplacer le buste, la ville de Liège offre un tirage en bronze d’après un buste de Ruxthielinauguré le 9 octobre.
1983 : le second bronze est volé.
1985 : remplacé par un nouveau buste.
Description :
Il s'agit d'un buste dans une niche surmontée d'un fronton sur lequel se trouvent une lyre et une branche de laurier..
Oeuvres en rapport :
Un monument, colonne surmontée d’un buste de marbre, et renfermant le coeur du musicien se trouve à Montmorency dans le jardin de l’Ermitage ; il fut érigé en 1816.
Source :
Fonds Debuisson
2004, avril, communication écrite de M. Michel Rival, archiviste du musée et bibliothèque Jean-Jacques Rousseau
Identifiant :
2883
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Val-d'Oise, Montmorency, angles de la rue Grétry et de l’avenue Georges-Clémenceau