Monument au général de Lariboisière


Date : 1893
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue équestre
Matériaux :
bronze ; granit
Sculpteur(s) :
Récipon, Georges (Paris 1860 - ? 1920)
Personnage(s) représenté(s) :
Lariboisière, Jean Ambroise Baston, comte de (Fougères 1759 - Königsberg 1813)
Architecte :
Pinel Henri (? - ?) ; Durenne A. (? - ?)
Inscriptions :
sur le piédestal, face principale : GENERAL / DE LARIBOISIERE / NE A FOUGERES LE 18 AOUT 1759 / MORT A KONIGSBERG LE 21 DECEMBRE 1812
sur le piédestal, à gauche : AU GENERAL / BASTON COMTE DE LARIBOISIERE / PREMIER INSPECTEUR GENERAL DE L’ARTILLERIE / COMMANDANT EN CHEF DE L’ARTILLERIE DE LA / GRANDE ARMEE / L’ARRONDISSEMENT DE LA VILLE DE FOUGERES / 20 MAI 1893
ur le piédestal, à droite : MAYENCE AUSTERLITZ / IENA EYLAU DANTZIG / WAGRAM IONLENSK LA MOSKOWA / CAMPAGNE DE RUSSIE
Historique :
1844 : publication dans la presse locale de la première intention d’ériger un monument au général Lariboisière.
1890 : l’idée n’est reprise qu’à cette date par le sous-préfet de l’arrondissement, T. Lemas, et le maire de Fougères, G. Boulais, qui forment un comité le 28 juin. Une souscription publique est ouverte à laquelle participent les villes de l’arrondissement ainsi que le conseil général qui vote une subvention de 500 F. Le comité obtient une subvention de l’Etat de 3 200 F.
1890 : octobre, un concours réunissant quarante-deux concurrents est remporté par Récipon. Il s’inspire d’un buste exécuté par Pierre Gourdel ainsi que d’un portrait peint par Gros, exposé aux Invalides.
1893 : 30 mai, la ville reçoit l’autorisation officielle d’ériger le monument à la place de la halle aux blés qui est reconstruite un peu plus loin.
1893 : 26 juin, inauguration en l’absence du président Sadi Carnot qui a reporté son voyage en Bretagne. Les fêtes durent trois jours et comportent diverses manifestation dont la reproduction de la statue en sucre.
1943 : la statue est refondue sous le régime de Vichy. La municipalité fait réaliser un moulage avant l’enlèvement.
2000 : janvier, la ville fait réaliser une nouvelle fonte d’après ce moulage par Louis Derbré, sculpteur fondeur à Ernée. Elle est érigée à son emplacement d’origine.
Description :
H. 4,40 m. Le piédestal est en granit bleu de Louvigné-du-Désert, Ille-et-Vilaine.
Oeuvres en rapport :
1892, Paris, Salon (SAF), modèle en plâtre, H. 4,20 m, n° 3013 ; Fougères, Château, tour Surienne Fougères, Château, tour Surienne, maquette en plâtre, H. 0,75, de Récipon et une dizaine d’autres maquettes du concours. Rennes, musée des Beaux-Arts, le général Lariboisière, buste en plâtre par Gourdel
Source :
Fonds Debuisson
Archives nationales, F/21/4373 ; F1CI 150, érection autorisée par décret du 30 mai 1893
Documentation du musée d’Orsay
2002, Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945. Les pratiques, les sculpteurs, leurs œuvres, Thèse de Doctorat Rennes 2 sous la direction de Jean-Yves Andrieux, quatre volumes, t. IV, cat. IV. 3, p.131-133
2004, février, communication écrite de M. K. Benmakhlouf, Conseil municipal délégué de Fougères, et de M. Marcel Hodebert, services des Archives municipales
Bibliographie :
1893, L’Illustration, 1er juillet, n° 2627, p. 9
Identifiant :
3433
Localisation à l'origine
Bretagne, Ille-et-Vilaine, Fougères, place Lariboisière
Localisation actuelle
Bretagne, Ille-et-Vilaine, Fougères, place Lariboisière