Monument au cardinal Lavigerie


Date : 1909
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Falguière, Alexandre (Toulouse 1831 - Paris 1900)
Personnage(s) représenté(s) :
Lavigerie, cardinal Charles Allemand (Bayonne 1825 - Alger 1892)
Architecte :
Despouy (? - ?)
Inscriptions :
sur le piédestal, face principale : AU CARDINAL CHARLES / MARTIAL LAVIGERIE / 1825-1892 / LA VILLE DE BAYONNE / SES AMIS / SES ADMIRATEURS
sur le piédestal, à droite : “VIVE DIEU / IL NE DEPENDRA PLUS DE NOUS / QUE LA TRAITE AFRICAINE CONTINUE / A DESHONORER L’HUMANITE” / DISCOURS SUR L’ESCLAVAGE
sur le piédestal, à l’arrière : “ VOS TRAVAUX VOUS / RENDENT COMPARABLE / AUX HOMMES QUI ONT LE PLUS / MERITE DU CATHOLICISME / ET DE L’HUMANITE.” / BREF DU PAPE LEON XIII
sur le piédestal, à gauche : “LE CARDINAL ET SES MISSIONNAIRES / RENDENT EN TUNISIE / PLUS DE SERVICES / QU’UN CORPS D’ARMEE.” / GAMBETTA, 1882
Historique :
1895 : l’initiative de l’érection du monument revient à Léon Bonnat, qui forme et préside un comité général à Paris. La ville de Bayonne y adhére immédiatement et vote une subvention de 5 000 F. C’est également Bonnat qui suggère le choix du sculpteur, Falguière, ami personnel du maître.
1908 : l’architecte et l’emplacement sont également choisis par Bonnat, véritable maître d’oeuvre.
1909 : la réalisation du socle et du piédestal par le marbrier parisien Vienne donne quelques frayeurs au conseil municipal bayonnais, malgré l’investissement de 12 500 F. consenti au mois de février. La présence de fautes d’orthographe sur les inscriptions conduit le maire à émettre des réserves quant à l’acceptation du socle, au cas où il ne donnerait pas entière satisfaction. Finalement les quatre inscriptions sont réalisées. Tout laissait présager une cérémonie de grande envergure mais finalement, l’inauguration de la statue le 27 juillet se résume à la publication d’un communiqué du maire dans la presse annonçant l’impossibilité de Léon Bonnat de se rendre à Bayonne pour la cérémonie d’inauguration du 1er août. La statue est ainsi dévoilée dans la nuit du 27 au 28 juillet sans inauguration officielle.
Description :
H. 4 m.
Expositions :
1900, Paris, Exposition universelle
Oeuvres en rapport :
1898, Salon, modèle en plâtre, n° 3392 ; Toulouse, Musée des Augustins Algérie, Biskra, même monument, inauguré en février 1900
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
1983, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1916, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. II, p. 334
2000, Bacardatz, Evelyne, “Les statues de Bayonne, un élément original du patrimoine de la Cité”, dans Revue d’histoire de Bayonne, du Pays Basque et du Bas-Adour, n° 155, pp. 353-377
Identifiant :
3462
Localisation à l'origine
Nouvelle-aquitaine, Pyrénées-Atlantiques, Bayonne, place du Réduit
Localisation actuelle
Nouvelle-aquitaine, Pyrénées-Atlantiques, Bayonne, place du Réduit