Monument au général Le Flô


Date : 1899
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Godebski, Cyprien (Méry-sur-Cher, Cher 1835 - Paris 1909)
Personnage(s) représenté(s) :
Le Flô, Adolphe Charles (Lesneven 1804 - château de Ploujean 1887)
Fondeur :
Lippi (? - ?)
Inscriptions :
sur le piédestal, sur une plaque de marbre blanc : Recevez tous nos remerciements car si l’empereur / Alexandre et le prince Gortschatcoff viennent de se / créer des droits éclatants et intestés à la / reconnaissance de la France, s’ils ont été à Berlin ce / qu’ils ont promis d’être cette attitude est votre oeuvre / 12 mai 1875 Duc Decazes
sur une autre plaque, en dessous en lettres dorées : GENERAL LE FLO / 1804-1887
sur une plaque en bronze, sous le bas-relief : Entrevue du général / et de l’empereur / Russie Alexandre II
sur le piédestal, à droite : Prise de Constantine / 1837
sur le piédestal, à l’arrière : Discours à l’Assemblée nationale / (11 mai 1848)
sur le piédestal, à gauche : Mostaganem / 1844
sur la base, à droite : Cyp. Godebski
sceau du fondeur sur la base, à gauche : fonderia Lippi Pistola
Historique :
1892 : sur la proposition du maire, Joseph Henry, le conseil municipal de Lesneven décide, le 3 décembre, d’ériger une statue au général Le Flô.
1893 : un comité local est créé ainsi qu’un comité d’honneur présidé par Jules Simon. En raison des convictions monarchistes du personnage, de nombreuses villes et communes du département rechignent à participer à la souscription. En revanche, le comité peut compter sur l’aide de l’empereur de Russie, Alexandre III. Entre Alfred Caravanniez et Cyprien Godebski, le comité choisit le second.
1896 : au mois de décembre, une nouvelle municipalité est élue qui semble moins favorable au projet.
1897 : signature du contrat avec le sculpteur.
1898 : 21 décembre, la statue arrive en gare de Lesneven.
1899 : 20 avril décret autorisant l’érection du monument
1899 : 29 octobre inauguration. Dès sa mise en place, la statue et les bas-reliefs sont l’objet de jets de pierres des enfants. De passage à Lesneven, le sculpteur tente plusieurs restaurations.
1900 : la municipalité doit poser une grille de protection autour du monument au mois d’août.
1942-45 : elle obtient la conservation de la statue en échange d’une quantité de métal équivalent au poids du bronze. La statue est cachée dans un hangar jusqu’à la fin de la guerre.
1945 : 10 juillet la statue retrouve son socle.
1997 : le réaménagement de la place conduit à son déplacement de quelques mètres.
Description :
H. 2,25 ; piedestal H. 3,10 ; L. 2,20 ; P. 2,20 ; bas reliefs : H. 0,75 ; O. 0,65 ; P. 0,7 m. A l’origine, Le Flo tenait un sabre dans la main gauche. Les quatre bas-reliefs en marbre rappellent les événements glorieux de sa vie.
Source :
Fonds Debuisson
Paris, Archives nationales, Finistère, dossier blanc, F1CI 147, érection autorisée par décret du 20 avril 1899
Documentation du musée d’Orsay
2002, Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945. Les pratiques, les sculpteurs, leurs œuvres, Thèse de Doctorat Rennes 2 sous la direction de Jean-Yves Andrieux, quatre volumes, t. IV, cat. F.9  p. 98-101.
2010, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1901, Almanach Hachette, p. 237.
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare & Martin, p. 441, fig. 225
Identifiant :
3491
Localisation à l'origine
Bretagne, Finistère, Lesneven, place du Général-Le-Flo
Localisation actuelle
Bretagne, Finistère, Lesneven, place du Général-Le-Flo