Colonne Louis XVI


Date : 1823
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
colonne ; statue
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Molknecht, Dominique (Greden, Autriche 1793 - Paris 1876) ; Perraud, Georges (Nantes 1881 - 1939)
Personnage(s) représenté(s) :
Louis XVI, (Versailles 1754 - Paris 1793)
Architecte :
Crucy Mathurin (1749-1826) ( - )
Historique :
Lorsqu’il est nommé architecte voyer de la ville de Nantes, Mathurin Crucy est chargé de l’aménagement du quartier des cours Saint-Pierre et Saint-Martin.
1788 : décision d’ériger une colonne monumentale dédiée à Louis XVI.
1790 : 15 janvier, le conseil municipal adopte les dessins du monument et M. Crucy fait appel au sculpteur Nicolas Lamarie pour réaliser la statue.
1790 : 24 juin, pose de la première pierre dédicacée à “Louis XVI, le restaurateur de la liberté”.
1790 : 17 décembre, la ville autorise l’ouverture d’une souscription.
1791 : 8 avril, le sculpteur est officiellement chargé de réaliser une statue en bronze représentant le roi en costume romain portant les attributs de la liberté. Le modèle est achevé au mois de juin mais la souscription est un échec et la ville décide de financer le projet. Après la fuite du roi, la commande de la statue est ajournée et un nouveau modèle représentant la liberté est demandé au sculpteur. La fonte des portes de la cathédrale doit fournir le métal nécessaire à la réalisation.
1797 : le sculpteur annule son contrat avec la ville.
1808 : lors du passage de Napoléon à Nantes, un aigle est temporairement placé au sommet de la colonne.
1814 : M. Crucy émet le voeu d’achever le monument et établit un contrat avec J. De Bay père. Deux bas-reliefs doivent accompagner la statue : ‘La France appuyée sur le médaillon de Louis XVI accompagnée d’un génie lui annonçant le retour des lys, du commerce et des arts’ et ‘la ville de Nantes recevant du roi la paix et la liberté des mers’, à la charge de Robinot-Bertrand. Une nouvelle souscription est ouverte qui promet un modèle de la statue en plâtre à chaque personne qui souscrira pour cent francs. Les Cent Jours mettent de nouveau fin au projet.
1818 : la ville organise un concours et attribue l’exécution du monument ainsi que les quatre statues des cours à Molknecht qui travaille en collaboration avec son élève A. Ménard.
1823 : 25 juillet, la statue est achevée
1823 : 14 septembre, inauguration lors du passage de la duchesse d’Angoulême.
1830 : après les émeutes de juillet, une plaque commémorative, aujourd’hui disparue, est posée en hommage aux révolutionnaires sur la base de la colonne.
1926 : à l’initiative du conseil municipal, la statue est retaillée par Georges Perraud dans une pierre plus dure et l’oeuvre originale est déposée au musée Dobrée de Nantes.
Description :
Colonne H. 30 ; statue H. 3 m. La destination du monument, d’abord dédié au roi, puis à la Liberté, puis à l’Empire et de nouveau à Louis XVI, évolue au rythme des régimes politiques. Le premier hommage au roi “bienfaisant” laisse finalement la place à un hommage au roi martyr, comme l’indique le testament que tient le roi dans la main droite. D’un manifeste révolutionnaire, la statue est devenue un monument de propagande royaliste.
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée du Louvre
Documentation du musée d’Orsay, photographie 82 AP 113-33 A
1979, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
2002, Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945. Les pratiques, les sculpteurs, leurs œuvres, Thèse de Doctorat Rennes 2 sous la direction de Jean-Yves Andrieux, quatre volumes, t. IV, cat.LA.27, p. 280-283
Bibliographie :
1919, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. III, p. 466
1989, Kahn, Claude, Statues figuratives de Nantes
Identifiant :
3627
Localisation à l'origine
Pays-de-la-Loire, Loire-Atlantique, Nantes, place du Maréchal-Foch, ancienne place Louis-XVI
Localisation actuelle
Pays-de-la-Loire, Loire-Atlantique, Nantes, place du Maréchal-Foch, ancienne place Louis-XVI