Monument aux frères Montgolfier


Date : 1883
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Cordier, Henri (Paris 1853 - Paris 1926)
Personnage(s) représenté(s) :
Montgolfier, Etienne de (Vidalon-lès-Annonay 1745 - Serrières 1799) ; Montgolfier, Joseph de (Vidalon-lès-Annonay 1740 - Balaruc-les-Bains 1810)
Fondeur :
Thiébaut Frères (? - ?)
Inscriptions :
sur la plinthe, à droite : H. Cordier 1885
sur le piédestal devant : AUX FRERES / JOSEPH ET ETIENNE / DE MONTGOLFIER / 1783-1883 / PAR SOUSCRIPTION PUBLIQUE
sur le socle (inscription ajoutée en 1947) : Le Monument des Frères Montgolfier / soustrait aux Allemands en 1944 / a été rétabli à son emplacement le 1er juin 1947
Historique :
1883 : au début de l’année, des comités d’organisation des fêtes du centenaire du premier aérostat se créent. Depuis longtemps, les annonéens souhaitaient ériger une statue aux frères Montgolfier et ces fêtes leur en donnent l’occasion et le financement. Un comité de “propagande et prospections” fournit un travail énorme en organisant une souscription internationale qui atteint près de 80 000 F. Un concours est lancé pour le monument. Cordier le remporte devant six autres maquettes. L’inauguration a lieu le 13 août en présence du colonel Lassedat, directeur du Conservatoire des Arts et Métiers. C’est en réalité une grande maquette en plâtre qui est dévoilée.
1886 : sous l’effet de la pluie, la maquette tombe de son piédestal.
1888 : la statue en bronze est inaugurée le 5 juin place de l’Hôtel-de-Ville.
1942 : la statue est réquisitionnée au mois de février.
1944 : le 4 avril elle est enlevée de son socle. Les ferrailleurs acceptent d’échanger, à quelques kilomètres de la ville, la statue contre des pièces usagées. Elle est dissimulée ensuite dans la propriété de Jean de Montgolfier.
1947 : elle est solennellement remise en place le 1er juin.
Description :
H. 2,62 m.
Expositions :
1885, Paris, Salon, n° 3522, médaille de 2e classe
Source :
Fonds Debuisson
Paris, Archives nationales, Ardèche, dossier blanc, F1cI 138, érection autorisée par décret du 12 juin 1883
Documentation du musée d’Orsay
1992, 18 décembre, communication de M. Faure, Maire d’Annonay
2002, 23 décembre, communication écrite de Mme Chabrel, Conseillère municipale d’Annonay
1999, Luis, Emmanuel, La sculpture des Grands Hommes en région Rhône-Alpes, Mémoire de D.E.A, Lyon
Bibliographie :
1883, L'Illustration, 2ème semestre, pp. 88-89
1983, Faure, Michel, “Comment est gardé le souvenir des frères Montgolfier à Annonay” in La revue du Vivarais, t. XXXVII, n° 2, avril-juin
1985, Frappa, Maurice, Annonay, reflets des visages et des choses. Moments d’histoire locale, Davézieux, imprimerie Louis Volozan
2002, Faure E. Faure B. Osset C., Annonay en fêtes 1860-2000, Saint-Julien-Molin-Molette, imprimerie du Pré Battoir
Identifiant :
3891
Localisation à l'origine
Auvergne-Rhône-Alpes, Ardèche, Annonay, place des Cordeliers
Localisation actuelle
Auvergne-Rhône-Alpes, Ardèche, Annonay, place de l’Hôtel-de-ville, actuelle place de la Libération