Monument au caporal Jules Peugeot; Monument au caporal Jules Peugeot


Date : 1922
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
obélisque
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Bloch, Armand (Montbéliard 1866 - Montbéliard 1932)
Personnage(s) représenté(s) :
Peugeot, Jules André (Etupes 1895 - Joncherey 1914)
Inscriptions :
Le monument a été érigé par souscription mondiale au caporal-instituteur Jules-André Peugeot, né à Etupes (Doubs) le 11 juin 1893, du 44e R.I. chef d’un petit poste de couverture
sur le nouveau monument : Ici dimanche 2 août 1914 a été tué / le CAPORAL Jules André PEUGEOT du 44e R.I. Plus de trente heures avant qu’elle déclarât / la guerre à la France l’Allemagne impériale et royale a répandu le premier sang françaiS
Historique :
1916 : les maires de Montbéliard, Sochaux et Etupes demandent au ministre de l'Instruction publique et des Beaux-Arts s'il accepte d'être inscrit, en qualité de membre d'honneur, au comité créé le 6 juillet. Le ministre donne son accord. Par une note adressée au ministre, l'administration des Beaux-Arts propose d'employer le groupe La violation du droit, d'août 1914 par Armand Bloch, pour une inauguration dès la fin de la guerre.
1918 : la commission des travaux d'art refuse les différentes maquettes proposées par Armand Bloch.
1919 : organisation d'un concours pour l'érection du monument. Les sculpteurs français ou appartenant aux nations alliées sont autorisés à y participer. Les trois maquettes classées sont exposées au Petit Journal.
1920 : le comité d'exécution demande une subvention à l'Etat.
1922 : le monument est inauguré par Raymond Poincaré, président du Conseil, au mois de juillet.
1940 : en juillet, il est détruit par les troupes allemandes.
1959 : un nouveau monument réalisé par L. Trault est mis en place et inauguré par le ministre Triboulet.
Description :
Sous le médaillon où sont reproduits les traits du caporal Peugeot se trouve un bas-relief en marbre symbolisant la violation du droit des gens commise par l’Allemagne à Joncherey le 2 août 1914 : le Droit personnifié par un génie à la face sereine est assailli traîtreusement par une Germania casquée qui lui plonge un poignard dans le dos..
Source :
Fonds Debuisson
Base Mérimée, ministère de la Culture, inscription par arrêté du 18 septembre 1998
2004, mars, communication écrite de M. Maurice Nicoud, Maire de Joncherey
relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Boulogne-Billancourt, documentation du musée des Années 30, dossier Descatoire
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat. excel
Identifiant :
4258
Localisation à l'origine
France, Bourgogne-Franche-Comté, Belfort (Territoire de), Joncherey, devant la maison Docourt
Localisation actuelle
France, Bourgogne-Franche-Comté, Belfort (Territoire de), Joncherey, rue du Caporal-Peugeot