Valenciennes défendant ses remparts en 1793


Date : 1870
Catégorie de monument :
Commémorations de l'Histoire, Révolution et Empire;
Catégorie de monument :
Allégories civiques
Type d'oeuvre :
haut-relief
Matériaux :
pierre
Sculpteur(s) :
Carpeaux, Jean-Baptiste (Valenciennes 1827 - Courbevoie 1875)
Architecte :
Jules Blatigny (Valenciennes 1838 - Lille 1909)
Historique :
1860 : 10 janvier, premier devis pour démolir et remplacer les avants-corps, saillies, balcon et couronnement de la façade de l'hôtel de ville de Valenciennes (70 818 F)
1867 : 15 mars, début de la démolition et mauvaises surprises
1868 : 1er avril, deuxième devis (245 000 F dont 45 735 F pour les scultures et l'horloge)
3e devis : dépassement de 90 000 F dont 8 817 pour la scultpture répartie entre les enfants du pays : Auvray, Carpeaux, Fache, Mabille, Mousry et Lemaire.
1868 : la ville commande la décoration de l’hôtel de ville à Carpeaux.
1869 : modèle plâtre avec attributs non réalisé (H. 1,31 ; L. 1,72 : P. 0,80) acquis par le musée de Valenciennes du fils d'Emile Dussart, architecte de la ville. La ville de Valenciennes assaillie par une armée.
1870 : l’artiste doit réduire sa composition à une seule figure.
1870 : 31 octobre, réception des travaux.
1940 : détruit
Réplique agrandie d'1/10e pour compenser la disparition du campanile sculptée par Albert Patrisse d'après le plâtre du musée
Description :
J. B. Foucart, l'ami de Carpeaux lui donne ces vers imités de Victor Hugo : "
"Valenciennes, à la main crispée
Tenant un tronçon pour épée
Auprès du haillon d'un drapeau"
1868 : septembre, Carpeaux a trouvé sa composition mais se heurte à l'architecte Batigny et à la commission parisienne qui souhaite une figure pondérée d'un aspect calme en harmonie avec la physionomie correcte du monument. Pondéré, calme et correct, ces adjectifs sont des insultes à l'égard de Carpeaux
Oeuvres en rapport :
1907, Paris, Salon d’Automne, rétrospective Carpeaux, esquisse en plâtre, n° 34 1912, Paris, Jeu de Paume, n° 217 Réduction plâtre, vente Atelier Carpeaux, n° 15 H. 0,55. Réductions éditées en terre cuite et en bronze par l'atelier Carpeaux : ATELIER & DEPOT / 71 RUE BOILEAU / AUTEUIL PARIS. dont une terre-cuite donnée par Mme Jacqueline Damien en 1987 au musée d'Orsay H. 0,50 ; L. 0,42 ; P. 0,19 ( RF 4193)
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, RF 4193 (réduction terre cuite d'édition) gros dossier
Bibliographie :
1907-9, Varenne, Gaston, "Le monument Watteau et le fronton de l'hotel de ville de Valenciennes d'après les lettres inédites de Carpeaux", L'Art, t. LXVIII, p. 97-111
1914, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l'Ecole française au Dix-neuvième siècle, Paris, Honoré Champion, quatre volumes, t. I, p.271
1982, Pingeot, Anne, "La ville de Valenciennes défendant la Patrie", De Carpeaux à Matisse. La Sculpture française de 1850 à 1914 dans les musées et les collections publiques du Nord de la France. Trésors des musées du Nord de la France, Edition de l’Association des Conservateurs de la Région Nord-Pas-de-Calais, Lille. Exposition itinérante : musées de Calais ; Lille ; Arras ; Boulogne-sur-Mer ; Paris, musée Rodin, p. 129-135
 
Identifiant :
5018
Localisation à l'origine
Hauts-de-France, Nord, Valenciennes, Hôtel-de-Ville