Monument au colonel de Villebois-Mareuil


Date : 1902
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
groupe
Matériaux :
bronze ; granit
Sculpteur(s) :
Verlet, Raoul (Angoulême 1857 - Paris 1923)
Personnage(s) représenté(s) :
Villebois-Mareuil, Georges Henri Aimé Victor de (Nantes 1847 - Boshof, Transvaal 1900)
Architecte :
Deglane Henri (1855-1931) (? - ?) ; Durenne A. (? - ?)
Inscriptions :
à l’arrière du piédestal, en bas à gauche : R. VERLET SCULP. ; en bas à droite : H. DEGLANE ARCH.
sur la base de la statue, à gauche : R. VERLET SCULP.
sur la base de la statue, à droite : ETABSST METALLURGIQUE A. DURENNE PARIS
sur le piédestal, face principale : AU / COLONEL / DE VILLEBOIS-MAREUIL / NE A NANTES / LE 22 MARS 1847 / MORT / AU CHAMP D’HONNEUR / A BOSHOF TRANSWAAL / LE 5 AVRIL 1900
à droite, sous le bas-relief : BLOIS 1871
à gauche, sous le bas-relief : BOSHOF 1900
sur le piédestal, à l’arrière sur une plaque de marbre : CE MONUMENT / OFFERT A LA VILLE DE NANTES / PAR LE COMITE D'ORGANISATION / DE LA SOUSCRIPTION PUBLIQUE / OUVERTE PAR LE JOURNAL LA LIBERTE / A ETE INAUGURE LE 26 OCTOBRE 1902 / SOUS LES AUSPICES DE LA MUNICIPALITE
Historique :
1900 : l’année de la disparition de Villebois-Mareuil, un comité est formé à Paris pour lui ériger un monument à Nantes. Une souscription publique, lancée par le journal parisien La Liberté, trouve des relais dans les journaux régionaux. Très vite, les sommes réunies dépassent 45 000 francs, alors que le monument ne coûtera que 42 000 francs. Un concours est organisé et les maquettes sont exposées, le 24 novembre, à l’Ecole des Beaux-Arts. L’exposition reçoit la visite du président de la République d’Afrique du Sud, venu rendre hommage au colonel français. Le projet primé est celui de Raoul Verlet et Henri Deglane.
1901 : le comité se rend à Nantes pour choisir l’emplacement.
1902 : 9 juillet, le conseil municipal retient officiellement la place de la Bourse et prend à sa charge les frais de fondation du piédestal.
1902 : 26 octobre, inauguréation en présence des autorités régionales.
1903 : la grille d’entourage prévue par l’architecte est posée par une entreprise locale, Hubert & Dubois.
1909 : le projet de transfert devant le théâtre de la Renaissance n’est pas réalisé.
1944 : la statue est réquisitionnée pour être refondue. Elle est sauvée grâce à la parution d’un article du Phare rappelant le combat du colonel contre les Anglais. Les Allemands décident aussitôt de la remettre en place. La statue perd son sabre au cours de la manipulation.
Description :
H. 6 dont statue H. 1,72 et piédestal H. 1,78 ; L. 1,30 ; P. 1,30 m. Le colonel de Villebois-Mareuil tombe dans les bras d'une figure allégorique brandissant un drapeau, la hampe brisée et l'étendard transpercé annoncent la mort du héros.
Bas-reliefs H. 0,57 ; L. 1,14 ; P. 0,15 m : 1) Défense de la ville de Blois pendant la guerre de 1870, au cours de laquelle Villebois-Mareuil, blessé, reçoit le titre de capitaine. 2) Episode de Boshof où meurt Villebois-Mareuil.
Expositions :
1901, Paris, Salon (SAF), n° 3587, "portrait du colonel de Villebois-Mareuil", statue bronze.
Oeuvres en rapport :
1901, buste bronze avec drapeau, Grez-en-Bouère, Mayenne. 1902, Paris, Salon (SAF), plâtre, n° 2915 ; Angoulême, musée des Beaux-Arts
Source :
Fonds Debuisson
Archives nationales : F/21/4816
Documentation du musée d’Orsay, photographies 82 AP 160-21 A et ALN 1984-6/30A et 31 A
1979, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
2002, Prével-Montagne, Corinne, La représentation des grands hommes dans la sculpture publique commémorative en Bretagne 1685-1945. Les pratiques, les sculpteurs, leurs œuvres, Thèse de Doctorat Rennes 2 sous la direction de Jean-Yves Andrieux, quatre volumes, t. IV, cat.LA.28. p.  284-287
Bibliographie :
1902, L'Illustration, II, p. 356
Identifiant :
5130
Localisation à l'origine
Pays-de-la-Loire, Loire-Atlantique, Nantes, square de la Bourse
Localisation actuelle
Pays-de-la-Loire, Loire-Atlantique, Nantes, place de la Bourse