Monument à Napoléon III


Date : 1866
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
bas-relief
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Barye, Antoine-Louis (Paris 1795 - Paris 1875)
Personnage(s) représenté(s) :
Bonaparte, Louis-Napoléon (Paris 1808 - Chislehurst 1873)
Historique :
1866 : 10 décembre, commande à Barye pour 35 000 F, mise en place comprise. Celle-ci doit avoir lieu, dernier délai, en janvier 1868. Galvanoplastie.
1870, Baltard transmet à Lefuel l’ordre du préfet de Paris d’enlever les “bustes, portraits, statues, inscriptions ou autres emblèmes impériaux, soit à l’intérieur soit à l’extérieur des Tuileries et du Louvre... surtout il serait opportun d’enlever le bas-relief équestre placé au dessus des nouveaux guichets du Louvre”. Le relief sera remplacé par le Génie des Arts d’Antonin Mercié pour l’exposition universelle de 1878. Les morceaux du Napoléon III, déposés dans la cour de l’en-cas sont retrouvés par Paul Vitry qui les demande pour le département des sculptures du Louvre : 1922, 9 novembre arrêté d’attribution (RF 1802). Envoyés à la fonderie Rudier en 1940. Est-ce la mauvaise qualité qui les fait revenir au Louvre en décembre 1941 ? Déposés sous la verrière cour Visconti, puis dans le saut du loup de l’aile de Flore. 1973 envoyés au musée national du château de Compiègne plus particulièrement consacré au II Empire où une salle consacrée à cette oeuvre est inaugurée le 27 juin 1995.
Source :
Fonds Debuisson
Archives nationales, AJ 64 183, photographie Baldus : 66 AJ 275-467
Documentation du musée d’Orsay, dossier RF 1802 ; photo à Compiègne 92 CCh 29-33
Documentation du musée du Louvre
Bibliographie :
1868, Rochefort, La Lanterne, 10 octobre : “La statue équestre où Napoléon III est représenté en César (Rions en, pendant que nous y sommes) ... est l’oeuvre de M. Barye. On sait que M. Barye est le plus célèbre de nos sculpteurs d’animaux” ; 1882, Maxime Du Camp, Souvenirs d’un demi-siècle. Au temps de Louis-Philippe et de Napoléon III, 1830-1870, Paris, Hachette, réédition 1949, p. 256 ; 1890, Roger Ballu, L’Oeuvre de Barye, Paris Quantin, p. 125-127 ; 1912, Paul Vitry, “La salle Barye au musée du Louvre”, Les musées de France, p. 96 ; 1914, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. I, p. 78 ; 1929 21 décembre, L’Illustration, p. 767 (photographie de la cour de l’en-cas avec les morceaux)
1989, Hargrove, June, Les Statues de Paris,Paris, éditions Albin Michel, pp. 77, 83, 90, 92, 94, 102, 106, 112, 120, 122, 238 et pp. 89, 91 ; 1995, Gazette des Beaux-Arts, p. 5 : Inauguration le 27 juin d’une salle de l’ancien service de la bouche pour le relief.
Identifiant :
5308
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Seine, Paris, 1er arr., entrée du Carrousel, Louvre
Localisation actuelle
Hauts-de-France, Oise, Compiègne, musée national du Château