Monument à Aristide Briand


Date : 1937
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
groupe ; bas-relief
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Landowski, Paul (Paris 1875 - Boulogne-sur-Seine 1961) ; Bouchard, Henri (Dijon 1875 - Paris 1960)
Personnage(s) représenté(s) :
Briand, Aristide (Nantes 1862 - Paris 1932)
Architecte :
Bigot Paul (1870-1902) (? - ?) ; Gatti (? - ?)
Inscriptions :
sur la terrasse à gauche : PAUL LANDOWSKI
sur le bas-relief, en bas à gauche : H. BOUCHARD ; en bas à droite : FONDERIE DES ARTISTES PARIS
sur le panneau, à droite : PAUL BIGOT ARCHte 1937
sur le bandeau en bronze : A ARISTIDE BRIAND
sur le piédestal : LE PRESIDENT ARISTiDE BRIAND / A BIEN MERITE DE LA PATRIE / LOI DU 30 MARS 1932
à gauche du bas-relief : XXVI° CONFERce INTERPARLre1927 / CHAMBRE DES DEPUTES 1929 / SENAT 25 MARS 1930 / GENEVE 30 SEPTEMBRE 1930 ; en dessous du bas-relief : AUX ANCIENS COMBATTANTS / GOURDON 14 JUIN 1931 / AUX POILUS D'ORIENT 1927 ; à droite du bas-relief : XXV° REUNION INTERPARLre 1927 / GENEVE 5 SEPTEMBRE 1929 / 10° ASSEMBLEE DDE LA SDN / CHAMBRE DES DEPUTES 13 NOV 1930
Historique :
1932 : de vives protestations s’élèvent de la part de certains députés contre le fait de nommer un quai Aristide Briand et d’ériger un monument à son effigie. En novembre, le comité à Aristide Briand lance une souscription. En décembre, le conseil municipal prend en considération la demande d’emplacement. Il donne également une subvention de 50 000 F. Le conseil général en accorde aussi une, d’un montant de 25 000 F.
1933 : protestations républicaines contre l’érection du monument à Aristide Briand. Un emplacement est désigné devant le ministère des Affaires étrangères, donc l’installation dépend désormais de l’Etat. Un concours est lancé. Le comité donne un projet précis. Cinq artistes sont retenus : Bouchard, Boucher, Gimond, Landowski et Poisson. Leurs maquettes sont à déposer avant le 31 décembre. Bouchard et Landowski sont les deux lauréats de ce concours.
1934 : le comité est inquiet de voir que les deux artistes travaillent séparément. En effet, il n’est pas prévu deux monuments conçus à part puis réunis mais au contraire, un seul, créé en collaboration.
1937 : inauguration le 30 mai.
Description :
Bouchard est l’auteur du relief, Landowski, du groupe au premier plan. Le bas-relief montre “La procession des Nations, conduites par la France, [qui] écoute le message de conciliation prononcé par Briand”. H. 1,74 m.
Source :
Fonds Debuisson
Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, Conservation des Œuvres d'Art Religieuses et Civiles, dossier Briand
Documentation du musée d’Orsay
1979, Lanfranchi, Jacques, Statues de Paris, thèse de doctorat de IIIe cycle, sous la direction de Maurice Agulhon
Centre d’Archives d’architecture du XXème siècle / IFA Fonds Paul Bigot Objet BIG/L/1933 dossier 268AA1/2 et dossier 268 AA 113
Boulogne-Billancourt, Archives Landowski - musée des Années 30, dossier monument à Aristide Briand
2012, Garcia, Claire, La statuaire publique en France pendant l’entre-deux-guerres : réalités et enjeux, thèse de Doctorat, Paris Ouest Nanterre la Défense, cat., pp. 125-126
Bibliographie :
1973, Kjellberg, Pierre, Le guide des statues de Paris, Paris, La Bibliothèque des Arts, 2e édition en 1988 (Le nouveau guide des statues de Paris, Paris, La Bibliothèque des Arts)
1989, Hargrove, June, Les Statues de Paris,Paris, éditions Albin Michel, pp. 199, 275 et pp. 276, 277, 278, 279, 291, 294, 303, 306
2001, Witterner, Pierre, Paul Landowski à Paris, une promenade de sculpture de 1887 à 1960, Paris, éditions Créaphis
Identifiant :
5628
Localisation à l'origine
Ile-de-France, Seine, Paris, 7e arr., quai d’Orsay, devant le ministère des affaires étrangères
Localisation actuelle
Ile-de-France, Seine, Paris, 7e arr., quai d’Orsay, devant le ministère des affaires étrangères