Monument aux enfants du Calvados tués à l’ennemi pendant la guerre de 1870-1871 ou Monument des Mobiles du Calvados


Date de création : 1888 Date d'inauguration : 1889
Catégorie de monument :
Monuments aux morts 1870
Type d'oeuvre :
haut-relief
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Le Duc, Arthur-Jacques (Torigny-sur-Vire, Manche 1848 - Antibes 1918)
Architecte :
Nicolas Auguste (1857-1941) (? - ?) ; Thiébaut Frères (? - ?)
Historique :
Le monument se compose de la statue d’un mobile et de trois bas-reliefs illustrant des hauts faits de mobiles.
1888 : décret d’autorisation d’érection pris le 13 novembre.
Très endommagé par les bombardements de 1944, il a été mis en dépôt dans l’enceinte du château de Caen.
1976 : les trois reliefs étaient déposés dans la cour de l’hôtel d’Escoville à Caen.
Description :
H. 4,10 m.
Expositions :
1889, Paris, Salon (SAF), Ultimum pro patria spiritus, n° 4609
Source :
Fonds Debuisson
Paris, Archives nationales, Calvados, dossier blanc, (F1/cI/141), érection autorisée par décret du 13 novembre 1888
Documentation du musée d’Orsay
Identifiant :
1009
Localisation à l'origine
France, Normandie, Calvados, Caen, place Alexandre III, face à la caserne du 20ème Régiment d’Infanterie
Localisation actuelle
France, Normandie, Calvados, Caen, cimetière St Gabriel, boulevard Richemont