Monument au colonel de Bricqueville


Date : 1850
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
buste
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
David d'Angers, Pierre-Jean (Angers 1788 - Paris 1856)
Personnage(s) représenté(s) :
Bricqueville, Armand-François-Bon-Claude (Bretteville 1785 - Paris 1844)
Architecte :
Lemelle (? - ?) ; Eck et Durand (? - ?)
Inscriptions :
sur le buste, à sa droite : Ferie ECK ET DURAND / 1845
sur le buste, à sa gauche : PJ DAVID D’ANGERS / 1845
sur le socle, à l’avant : A BRICQUEVILLE / WAGRAM KRASNOE / ANVERS / VERSAILLES
sur le socle, au dos : SOUSCRIPTION NATIONALE 1845
Historique :
1844 : quelques jours après le décès du colonel de Bricqueville, les premières listes de souscription circulent pour permettre l’érection d’un monument en l’honneur du soldat de l’Empire mais aussi du membre du corps législatif. David d'Angers offre le monument "ne demandant que l'honneur de l'oeuvre pour tout prix". Resteront à payer la fonte et le socle. La ville et une souscription (dont 100 F de Louis-Napoléon Bonaparte) réunissent le coût total de 10 510,80 F plus un excedent de 375,13 F !
1845 : octobre le buste accepté par la Commission est confié aux fondeurs Eck et Durand
1847 : 24 juin, autorisation royale d'érection
1850 : 12 mai inauguration. La ville prend à sa charge la grille d’entourage.
1850 : 7 juin le conseil municipal souhaite donner le nom du colonel de Bricqueville à la place des Sarrazins
1850 : 10 octobre, approbation du souhait par décret présidentiel
1942 : avant sa refonte pendant l'Occupation, le buste est enlevé en septembre et enterré à Greville.
1946 : le sauveteur restitue le bronze à la ville qui l'érige à nouveau.
2003 : les plaques encastrées dans le socle ont disparu.
2006 : 18 août le buste est inscrit aux Monuments historiques
Description :
H. 1,45 m (buste) ; 4 m (piédestal en granit). Sur la face gauche est encastrée une plaque de bronze sur laquelle est modelée un sabre entouré d’un rameau de laurier et d’une branche de chêne. Sur la droite, une plaque de bronze représente une tribune élevée sur des degrés sur laquelle se trouvent une feuille de papier déroulée et une couronne de chêne. La grille qui protégeait le monument a été enlevée.
Oeuvres en rapport :
Angers, Musée David d’Angers, moulage en plâtre
Source :
Fonds Debuisson
Archives Nationales, F1CI 156, érection autorisée par décret du 24 juin 1847
Luis, Emmanuel, Basse-Normandie, service régional de l’Inventaire
2004, mars, communication écrite de Jean-Paul Pasquette, responsable des Archives municipales de Cherbourg
2015, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Bibliographie :
1986, Ingouf, Paul, “Bribes d’histoire locale”, La Presse de la Manche, 21 juillet
2007, Luis, Emmanuel, De places en jardins. La statuaire dans l’espace public de la Manche, 1800-1945, Conseil général de la Manche, collection Patrimoine, p. 44-49.
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare & Martin, p. 47.
 
Identifiant :
1648
Localisation à l'origine
Normandie, Manche, Cherbourg, place Bricqueville
Localisation actuelle
Normandie, Manche, Cherbourg, place Bricqueville