Monument au chevalier de La Barre


Date : 1906
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Bloch, Armand (Montbéliard 1866 - Montbéliard 1932)
Personnage(s) représenté(s) :
La Barre, Jean-François de, dit Le Chevalier de (Férolles-en-Brie 1747 - Abbeville 1766)
Inscriptions :
sur le piédestal, à gauche : ARMAND BLOCH SC ; à droite : 1906
sur le cartouche du piédestal : AU / CHEVALIER / DE LA BARRE / SUPPLICIE A L’AGE DE 19 ANS / LE 1er JUILLET 1766 / POUR N’AVOIR PAS SALUE / UNE/ PROCESSION
Historique :
1904-1905 : La Libre Pensée forme le projet d’ériger en face du Sacré-Coeur en construction, comme “l’antidote en face du poison”, un monument au chevalier, victime de l’intolérance religieuse. Armand Bloch est choisi, car il est passé du catholicisme à la Libre Pensée, et s’est lié avec Zola. Le Conseil municipal décide d’élever un monument au chevalier de la Barre et accorde une subvention de 5 000 F.
1905 : première inauguration de la maquette à grandeur du monument de chevalier de la Barre, devant le Sacré-Coeur, le 3 septembre, à l’occasion du congrès des Libres Penseurs
1906 : le bronze coulé, le Conseil municipal par délibération autorise l’érection du monument, le 9 juillet. Il est inauguré sous sa forme définitive, placé “à titre provisoire” devant le portail de la basilique, le 4 novembre.
1926 : déplacé dans le square Nadar
1942-1944 : refondu sous le régime de Vichy
1997 : l’association internationale Chevalier de La Barre fait campagne pour l’érection d’une nouvelle statue ; le conseil municipal du 18e arrondissement vote le projet toutes tendances confondues à l’unanimité.
2000 : remplacé par une satue de E. Ball ; Sur la terrasse : LA PLUS REMARQUABLE (DES LOIS) EST LA TOLERANCE UNIVERSELLE . VOLTAIRE. A l'arrière KFILKOLITIK: FONDEURS 2000 1/3 (photographie 02 AP 61- 27A et 28A).
Expositions :
1906, Paris, Salon (SAF), n° 2867
Oeuvres en rapport :
Moulage de la tête, musée de Montmartre
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay
1979, Lanfranchi, Jacques, Statues de Paris, thèse de doctorat de IIIe cycle, sous la direction de Maurice Agulhon
Bibliographie :
1974, Bizardel Yvon, "Les statues parisiennes fondues sous l'Occupation (1940-1944)", Gazette des Beaux-Arts, mars, p. 138, fig. 37, p. 140
1989, Hargrove, June, Les statues de Paris, Paris, éditions Albin Michel, pp. 140, 142, 144, 148, 164, 166, 193, 199, 207, 251-253
1996, Poisson, Georges, Le sort des statues de bronze parisiennes sous l'occupation allemande, 1940-1944, dans Paris et Ile-de-France, Mémoires publiés par la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l'Ile-de-France, tome 47.
2000, McWilliam, Neil, Monumental intolerance, The Pennsylvania State University Press University Park, Pennsylvania, p. 113.
 
Identifiant :
264
Localisation à l'origine
rue Lamarck