Monument au général Marceau
Monument au général Marceau
Monument au général Marceau

Monument au général Marceau


Date d'inauguration : 1851
Type d'oeuvre :
statue
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Préault, Auguste (Paris 1809 - Paris 1879)
Personnage(s) représenté(s) :
Marceau, François Séverin Desgraviers, dit (Chartres 1769 - Altenkirchen 1796)
Architecte :
Lassus Jean-Baptiste (1807-1857) (? - ?) ; Eck et Durand (? - ?)
Inscriptions :
sur le piédestal, devant : A MARCEAU ; derrière : ERIGE LE 21 SEPTEMBRE 1851
Historique :
1845 : à l’initiative d’un comité formé à Paris, une souscription est ouverte dans la ville natale du général pour ériger un monument. De grands noms adhèrent à ce projet: Louis-Philippe, Schoelcher, Arago, Daumier, Delacroix, Sand, Hugo, Lamartine, Nerval, Dumas, Sue. Dès lors les nombreuses manifestations organisées à Chartres pour trouver les subsides remportent un vif succès.
1849 : 24 avril, arrêté autorisant la ville à élever une statue au général français.
1851 :  21 septembre, inauguration en présence du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Guerre. Un “train de plaisir” est affrété à cette occasion pour permettre aux Parisiens de venir assister aux festivités. Piedestal avec armature de bois d'après un projet de l'architecte Jean-Baptiste Lassus.
Plus tard la grille circulaire en bois est remplacée par une grille carrée en fer.
Description :
H. 3 m. Dans une cavité aménagée dans le piédestal, un coffret en zinc renferme une partie des cendres du général et des souvenirs de l’inauguration.
Expositions :
1851 : 28 août, Préault demande l'autorisation d'exposer sa statue pendant quinze jours entre le pont des Arts et les guichets du Louvre, ce qui lui est accordé.
Oeuvres en rapport :
Maquette (statue et socle) en plâtre, s.d, H. 0,51 ; L. 0,16, Chartres, musée des Beaux-Arts, don de la société archéologique d'Eure-et-Loir, 1947, Inv. 11953. Etude d'un piédestal orné pour remplacer le socle temporaire de l'inauguration de 1851 ? Médaille d'Armand-Auguste Caqué pour l'inauguration du monument en 1851 (Chambrion, 2015, p. 87)
Source :
Fonds Debuisson
1981, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
2002, relevé sur le terrain par l’équipe scientifique
Documentation du musée d’Orsay
2002, 3 avril, communication écrite de Mme Etiennette, Chartres, Archives municipales
2003, 4 octobre, communication écrite de M et Mme de Montachalin, Champhol
Bibliographie :
1921, Lami, Stanislas, Dictionnaire des sculpteurs de l’Ecole française au dix-neuvième siècle, quatre volumes, t. IV, p. 116
1986, Bresc, Geneviève, Pingeot, Anne, Sculptures des jardins du Louvre, du Carrousel et des Tuileries, Paris, RMN, notes et documents n° 12, t. II, n° 317, p. 375
1997, Paris, Auguste Préault, sculpteur romantique, 1809-1879, musée d’Orsay, 20 février - 18 mai 1997, Blois, musée du château, 20 juin - 28 septembre 1997, Amsterdam, Van Gogh Museum, 17 octobre 1997 - 11 janvier 1998, cat. n° 90, p. 166-171
2015, Chambrion Matthieu, Statues dans la ville. Un musée à ciel ouvert en Centre-Val de Loire, Cahiers du Patrimoine 110, Inventaire général du patrimoine culturel, Lyon, éditions Lieux Dits, p. 26-27, 87, n° 23 p. 141
2018, Lalouette, Jacqueline, Un peuple de statues. La célébration sculptée des grands hommes (France 1801-2018), photographies de Gabriel Bouyé, Paris, Mare & Martin, p. 13, 31, 295, 489, 506, 514
Identifiant :
3703
Localisation à l'origine
France, Centre-Val de Loire, Eure-et-Loir, Chartres, place des Epars
Localisation actuelle
France, Centre-Val de Loire, Eure-et-Loir, Chartres, place des Epars