Monument à Watteau


Date : 1884
Catégorie de monument :
Grands hommes
Type d'oeuvre :
statue ; ensemble
Matériaux :
bronze
Sculpteur(s) :
Carpeaux, Jean-Baptiste (Valenciennes 1827 - Courbevoie 1875) ; Hiolle, Maximilien (Valenciennes 1843 - ? 1938)
Personnage(s) représenté(s) :
Watteau, Antoine (Valenciennes 1684 - Nogent-sur-Marne 1721)
Architecte :
Dusart Emile (? - ?) ; Molz et Fils (? - ?)
Inscriptions :
sur le cartouche : WATTEAU
Historique :
1860 : première idée d’élever un monument à Watteau dans une lette de Carpeaux au maire, lui proposant son concours gratuit, avec le remboursement des frais. Une première esquisse est présentée en juillet ; on envisage la Grand Place.
1862 : de retour de Rome Carpeaux reprend son oeuvre
1867 : il change de modèle et de dispositif (proche de l’actuel) : une fontaine et quatre personnages inspirés de Watteau.
1868 : il opte pour une réalisation en marbre pour le peintre, en pierre pour les figures secondaires.
1870 : modèle définitif de la statue exposé au Salon hors catalogue.
1874 : le devis est de 27 000 F.
1875 : février, le modèle est envoyé à Valenciennes pour y être fondu.
1875 : 12 octobre, Carpeaux meurt.
1879 : décision d’effectuer un bronze d’après le modèle, l’Etat fournissant le matériau, Hiolle réalise les figures secondaires.
1881 : l’Etat accepte de contribuer au financement pour les deux tiers.
1884 : 12 octobre, inauguration le jour anniversaire de la mort de Carpeaux.
Description :
Watteau H. 2,50 m Au pied du piédestal : E. Hiolle réalisa en respectant la maquette de Carpeaux : un Jeune garçon, personnage du tableau La Récréation italienne de Watteau, la Jeune femme tenant une partition de L’Accord parfait, le Joueur de flûte et la Jeune femme tenant un masque..
Oeuvres en rapport :
1870, Paris, Salon, modèle en plâtre Modèle en plâtre, Valenciennes, musée des Beaux-Arts Maquette plâtre patiné et bronzé (H. 0,76 ; L. 0,58 ; P. 0,61) acquis par le Louvre en 1920 de la veuve du sculpteur Corneille Theunissen (RF 1680) Autre plâtre, don Emile Lion 1892, déposé par le Louvre au musée des Beaux-Arts de Lyon (RF 3914) Watteau (seul) esquisse bronze A. A. Hébrard, H. 1,23 ; L. 0,48 ; P. 0,46, fondu par A. A. Hébrard à la demande de Louise Clement-Carpeaux, fille du sculpteur, légué au Louvre par Louise Holfeld, sa dame de compagnie en 1967 (RF 2917). Autre exemplaire au musée des Beaux-Arts de Bruxelles Inv. 4808)
Source :
Fonds Debuisson
Documentation du musée d’Orsay, gros dossiers RF 1680 et RF 2917 ; photographies AP 17 novembre 1976 ; 79 AP 270-28 A à 79 AP 271 31 A
Bibliographie :
1881, 23 avril et 14 mai, procès-verbaux du Conseil municipal de Valenciennes p. 120-129
1907-9, Varenne, Gaston, "Le monument Watteau et le fronton de l'hotel de ville de Valenciennes d'après les lettres inédites de Carpeaux", L'Art, t. LXVIII, p. 97-111
1981, Kocks, Dirk, Jean Baptiste Carpeaux. Rezeption und Originalitat, Verlag Hans Richardz, Sankt Augustin, fig. 425-455
1884, L'Illustration, II, p. 257 (contretype 88 AP 329-1)
1998, Poinsignon, Jean-Claude, Bienvenue dans l'Athènes du Nord, petite histoire des statues de Valenciennes, Valenciennes, éditions Spratbrow, pp. 103-106
2009, Chevillot, Catherine, « Les monuments aux artistes du XVIIIe siècle », Naissance de la modernité. Mélanges offerts à Jacques Vilain, Paris, éditions du relief, p. 177-180
Identifiant :
5169
Localisation à l'origine
Hauts-de-France, Nord, Valenciennes, square Saint-Géry, devant l’église
Localisation actuelle
Hauts-de-France, Nord, Valenciennes, square Saint-Géry, devant l’église